Défi Adapte ta course: tous pareils à l'arrivée

Samuel Drouin, 16 ans, est un des quatre... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Samuel Drouin, 16 ans, est un des quatre ambassadeurs du Défi Adapte ta course 2016. Dimanche, il roulera son premier 5 km, une épreuve pour laquelle il s'est entraîné tout l'été. Derrière lui, l'ergothérapeute Martine Normandeau, une des organisatrices du Défi. Mathis Leblanc-Rouillard, 10 ans, Nathanaël Beloin-Després, 5 ans, et Matthieu Chouinard, 11 ans, sont les autres ambassadeurs qui relèveront un des défis proposés lors de l'événement.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Samuel Drouin a passé l'été à s'entraîner. Des séances de près de deux heures. Un minimum de deux fois par semaine. Accompagné d'un bénévole, il a roulé dans les rues de son quartier pour être certaine que dimanche, lors du 3e Défi Adapte ta Course, il sera fin prêt à parcourir le trajet de 5 km.

« Au début, il voulait aller trop vite, mais n'était pas capable de faire toute la distance. On lui a dit d'aller plus lentement, mais de se rendre jusqu'au bout. Il faisait chaud. Il a eu des ampoules et il a eu mal aux bras. Un vrai athlète », raconte la maman de l'adolescent de 16 ans, Dorothée Roy.

Parcourir 5 km pour Samuel n'a rien de banal. Atteint de paralysie cérébrale, il se déplace en fauteuil roulant, car il éprouve des problèmes de fatigabilité et d'équilibre. Il préfère garder ses forces pour l'école. En 4e secondaire à l'école Du Phare, Samuel adore les mathématiques, les sciences, l'histoire. En fait, il adore l'école. Samuel a aussi joué au hockey sur luge pendant cinq ans et comme plusieurs ados de son âge, il se passionne pour les jeux vidéos.

« Faire le 5 km est devenu son objectif et son entraînement lui permettra de franchir le fil d'arrivée. Parce qu'à la fin, l'enfant, l'ado, l'adulte va dire : j'ai réussi ma course. Il ne dira pas : j'ai réussi ma course en fauteuil roulant ou en clopinant. Il va simplement dire qu'il a réussi sa course », souligne la maman.

« Quand on réussit ce genre de chose là, il y a beaucoup de gens qui réalisent qu'on est comme tout le monde », ajoute Samuel.

Samuel n'est pas le seul à s'être lancé un beau défi. Dimanche, ils seront des centaines à parcourir à la course, à la marche, en béquilles, en marchette ou en fauteuil roulant les distances de 1, 5 , 10 ou 21 km. Les profits du Défi Adapte ta Course, qui réunit coureurs expérimentés et personnes à mobilité réduite, seront versés à la Fondation du Centre de réadaptation Estrie qui finance l'achat d'équipements facilitant la réadaptation et la participation sociale. Et cette année, les participants courront tout particulièrement pour les enfants et adolescents du CRE afin de permettre à ces jeunes et à leur famille de s'adonner à diverses activités physiques et sportives.

Des équipements pour réduire les différences

« Le quotidien avec ces jeunes étant un défi en soi, la difficulté d'accès à du matériel spécialisé peut devenir un obstacle à la réalisation d'activités physiques et de plein air pour ces familles. On veut que les jeunes et leur famille puissent faire la même chose que les autres familles », note l'ergothérapeute Martine Normandeau, une des organisatrices du Défi.

Par exemple, la fondation fournira une poussette spéciale à une famille qui veut se rendre à la plage. Une poussette à trois roues ballounes qui roule dans le sable et même dans l'eau. Une luge sera fournie à une famille qui voudrait se rendre à la Fête des neiges. La Fondation paiera pour modifier un vélo et ainsi permettre à un enfant de participer à une randonnée scolaire. Un cours d'escalade adapté aux jeunes du CRE pourrait être mis sur pied.

« Le fait de pouvoir participer à ces activités a un impact sur les relations sociales de Samuel et les autres enfants à mobilité réduite. Se sentir comme les autres, c'est se sentir intégré et c'est bon pour l'estime », note Mme Roy.

Le comédien François L'Écuyer agira à titre de président d'honneur du Défi Adapte ta course 2016 où plus de 700 coureurs sont attendus. L'objectif est d'amasser 11 000 $.

Commandité par CSN, Desjardins et Ottobock, l'événement se tiendra dimanche, à Ayer's Cliff, dès 8 h 30. Pour plus d'info : www.courirenestrie.com. Il est possible de s'inscrire sur place.

Depuis son jeune âge, Samuel est suivi par des physiothérapeutes, ergothérapeutes, travailleurs sociaux, orthésistes, médecins du centre de réadaptation. Avec l'âge, Samuel réalise les limites que lui impose son handicap. Mais sa mère le décrit comme un jeune curieux, fonceur et déterminé. C'est ainsi qu'il va vers l'avant. Et qu'il atteindra le fil d'arrivée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer