Gerald Cutting récompensé par un Prix Goldbloom

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Coaticook) Le président de l'Association des Townshippers, Gerald Cutting, se voit honoré d'un Prix Sheila et Victor Goldbloom 2016 aux côtés du célèbre jazzman Oliver Jones et de Miriam Green, travailleuse sociale et bénévole communautaire.

Le prix, attribué par le Quebec Community Groups Network, rend hommage aux gens ayant contribué de façon exceptionnelle à la vitalité des communautés anglophones du Québec et construit des ponts avec les autres communautés.

Surpris par cet honneur, Gerald Cutting souhaite spontanément le partager avec tous ceux avec qui il a travaillé au fil des ans. «J'ai eu la chance de pouvoir m'exprimer dans ma vision qu'on peut toujours faire plus ensemble. Avec l'Association des Townshippers, on essaie de trouver des façons d'avoir des échanges concrets entre les deux cultures et les deux populations.»

Retraité de l'enseignement et ancien directeur général du Collège régional Champlain, Gerald Cutting s'implique activement auprès des Townshippers, et de plusieurs fondations et conseils d'administration de la région depuis 2008. Mais son engagement à bâtir des ponts entre anglophones et francophones est l'affaire d'une vie. «Mon père est anglais et ma mère, Québécoise francophone. J'ai toujours eu une expérience tout à fait spéciale.»

Réforme de la santé

Il est particulièrement fier de ses réalisations à titre de porte-parole de sa communauté lors des audiences publiques sur le projet de loi 10 sur la réforme du système de santé, qui a permis d'assurer une place à la minorité anglophone aux tables décisionnelles.

«On ne veut pas être simplement ceux qui reçoivent des services parce qu'on est minoritaires. Moi je veux qu'on soit à la table pour construire ensemble des politiques, pour être capables de changer les choses pour les gens qui vivent en région. Ce n'est pas la même réalité ici que pour les anglophones de Montréal. C'est pour ça que je m'engage sur des conseils d'administration, pour exprimer un point de vue qui pourrait toucher la minorité anglophone et démontrer que quand on essaie, on peut travailler ensemble.»

«Si on recule de 60 ans, les deux cultures vivaient en silos. Je crois qu'il y a eu beaucoup de changements à cause de l'effet de la loi 101, estime Gerald Cutting. Ce qui s'est produit c'est que la communauté francophone est devenue une vraie majorité, une population qui a été capable de prendre plus d'espace. Je pense que beaucoup de gens ont alors vu qu'il est possible d'avoir des contacts avec la population anglophone en ne les voyant plus comme la cause de leurs problèmes. On a même commencé à se voir comme une partie de la solution aux problèmes qu'on vit ensemble. C'est le cas en Estrie avec les commissions scolaires francophones et anglophones, qui travaillent ensemble pour gérer le transport.»

La préservation des commissions scolaires anglophones au Québec retient particulièrement son attention ces temps-ci. «Ce qui est inquiétant pour la minorité anglophone, c'est que c'est devenu facile avec le temps de se demander s'il y a réellement des besoins pour des services en anglais. C'est pour ça que je pense que notre rôle de représentation de la communauté est important.»

Le natif de Coaticook évoque l'idée d'exporter l'exemple de la bonne entente entre les deux communautés dans d'autres régions du Québec. «Il y a encore quelques personnes très âgées, en milieu rural, qui ont passé toute leur vie en anglais et qui se retrouvent isolées parce qu'elles ont perdu leur famille. Bien souvent ce sont des francophones qui vont passer voir si tout est correct ou les amener à l'hôpital en cas de besoin. Les Cutting sont arrivés dans la région en 1792, et à cette époque la cohabitation était déjà possible entre les communautés. Ça faisait souvent la différence entre survivre ou pas. On est ensemble, ici sur le territoire, alors travaillons ensemble.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer