Grondair aux commandes de l'aéroport de Thetford Mines

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Thetford Mines) L'entreprise Grondair Aviation de St-Frédéric de Beauce agira désormais comme gestionnaire des opérations et des infrastructures aéroportuaires deThetford Mines. L'entente avec la Corporation de l'aéroport de Thetford Mines, d'une durée de cinq ans, entrera en vigueur le 1er octobre prochain et se terminera le 30 septembre 2021.

L'annonce en a été faite en conférence de presse jeudi matin en présence du directeur général de Grondair Aviation, M. Martin Nadeau, et du président de la Corporation de l'aéroport de Thetford Mines, M. Michel Verreault.

M. Nadeau a affirmé que le mandat ne sera pas facile, mais que les ambitions des nouveaux gestionnaires étaient grandes. «Les attentes aussi sont grandes. Il existe un potentiel intéressant dans la région. Nous souhaitons que l'aéroport de Thetford Mines devienne un aéroport du 21e siècle», a déclaré le préfet de la MRC, M. Paul Vachon.

Le directeur général de Grondair Aviation, Martin Nadeau, n'a pas caché que l'aéroport actuel est excessivement désuet au niveau de ce qui paraît et de ce qui ne paraît pas. «L'approche aux instruments GPS n'est pas disponible. L'installation de cette instrumentation devra devenir la priorité numéro un», d'affirmer M. Nadeau. Affirmation à laquelle a immédiatement acquiescé le président de la Corporation, M. Michel Verreault. «À court terme», a-t-il promis.

C'est donc un véritable plan de modernisation auquel sera soumis l'aéroport. Grondair Aviation qui compte 65 employés en période de pointe et qui possède 41 appareils entend faire la promotion de l'aviation commerciale dans la région de Thetford Mines. Les dirigeants de l'entreprise souhaitent la mise sur pied d'une véritable stratégie de développement.

«Dans le domaine de l'aviation, il faut donner une image de très haute classe. Il faut inspirer confiance. Des bâtiments défraîchis, de l'herbe qui pousse sur la piste, des activités comme des courses de drag sur les pistes d'atterrissage ne sont pas de nature à inspirer cette confiance», de dire M. Nadeau qui avait amené avec lui le président de Grondair Aviation M. Marco Lessard et plusieurs employés portant l'uniforme impeccable.

«Si les installations l'avaient permis, j'aurais pu déployer six appareils ici dès ce matin. Je n'aurais pas pu les mettre à l'abri», illustrait-il.

L'arrivée de Grondair Aviation est visiblement vue d'un oeil favorable par les intervenants économiques. «La présence de l'aviation commerciale chez nous vient compléter notre offre aux entrepreneurs. C'est un volet qu'on ne possédait pas. C'est un pas de plus qui va nous permettre de bonifier notre offre aux entrepreneurs. Nous avons la masse critique d'entreprises dans la région pour profiter de ce genre de service», de commenter le directeur général de la Société de développement économique de Thetford Mines, M. Luc Rémillard.

M. Michel Verreault abondait dans le même sens. «Les besoins aéroportuaires de la communauté sont réels. De grandes entreprises locales bien implantées sur le marché international accueillent couramment clients, partenaires et visiteurs des quatre coins du globe. Nous souhaitons pouvoir mieux répondre à leurs attentes en leur offrant des services sécuritaires et de haute qualité.»

Le trajet Thetford Mines-Boston nécessitera 55 minutes. La piste est d'une longueur de 4500 pieds et d'une largeur de 100 pieds.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer