Une rentrée plus sécuritaire à Magog

Les déplacements des élèves autour des écoles Saint-Jean-Bosco... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Les déplacements des élèves autour des écoles Saint-Jean-Bosco et Saint-Pie-X à Magog seffectuent maintenant de façon plus sécuritaire grâce à de nouveaux aménagements qui forcent les automobilistes à ralentir près de ces deux établissements scolaires.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Les déplacements des élèves autour des écoles Saint-Jean-Bosco et Saint-Pie-X à Magog s'effectuent maintenant de façon plus sécuritaire grâce à de nouveaux aménagements qui forcent les automobilistes à ralentir près de ces deux établissements scolaires.

Sur la rue Nicolas-Viel, à proximité de l'école Saint-Pie-X, des corridors pour les piétons ont été créés. De nouvelles traverses piétonnières ont aussi été ajoutées de même que des bollards, qui sont de petits poteaux qu'on retrouve habituellement en bordure de piste cyclable.

Près de l'école Saint-Jean-Bosco, la Ville de Magog a également procédé à la création d'un corridor pour piétons ainsi qu'à l'ajout de bollards à des endroits stratégiques.

À coup sûr, les nouveaux bollards ne plairont pas à tous les automobilistes puisqu'ils ne leur laissent pas d'autre choix que de ralentir. Ils pourraient cependant disparaître à court terme et être remplacés par un autre type d'aménagement. «C'est un projet-pilote», insiste la conseillère municipale représentant le district Monseigneur-Vel, Nathalie Bélanger.

Par voie de communiqué, la Ville de Magog a révélé que les nouveaux corridors pour piétons, quant à eux, devraient céder leur place à de véritables trottoirs dans un horizon de quelques mois.

«Ces initiatives donnent suites aux recommandations du comité À pieds, à vélo, ville active, chapeauté par Vélo Québec et auquel appartient la Ville de Magog, les écoles primaires, la Commission scolaire des Sommets, la Régie de police Memphrémagog ainsi que des parents d'élèves», remarque la mairesse de Magog, Vicki May Hamm.

L'an prochain, une somme de 700 000 $ sera investie par la Ville de Magog pour améliorer encore davantage la sécurité autour des établissements scolaires situés sur le territoire magogois.

Un montant d'un million $ sera par surcroît injecté par la municipalité en 2018 pour compléter la démarche entreprise ces dernières années.

«Pour 2017, la somme de 700 000 $ annoncée sera dépensée, c'est certain», lance Nathalie Bélanger, conseillère municipale représentant le district Monseigneur-Vel. «Mais le million $ prévu l'année suivante est plus incertain parce que des élections municipales auront lieu en 2017.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer