• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Pornographie juvénile: Jonathan Bettez est formellement accusé à Trois-Rivières 

Pornographie juvénile: Jonathan Bettez est formellement accusé à Trois-Rivières

Jonathan Bettez a été formellement accusé de six chefs relativement à la... (Gesca)

Agrandir

Gesca

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Trois-Rivières

Jonathan Bettez a été formellement accusé de six chefs relativement à la possession et la distribution de pornographie juvénile, mardi, au palais de justice de Trois-Rivières, au lendemain de son arrestation.

L'accusé avait été rencontré par les policiers enquêtant sur la disparition de Cédrika Provencher en 2007. Selon Le Nouvelliste, l'homme était à l'époque propriétaire d'une voiture Acura rouge, un modèle ciblé lors des premiers mois de l'enquête. Aucune accusation n'avait été portée contre lui ou toute autre personne.

Les faits reprochés dans les dossiers de pornographie juvénile se seraient déroulés entre 2009 et 2013.

Aucune des accusations déposées mardi n'aurait toutefois de lien avec l'enlèvement de la fillette de 9 ans. Des proches de la disparue ont assisté à la comparution mardi matin au Palais de justice de Trois-Rivières. Des badauds ont injurié l'accusé à son arrivée.

Le tribunal doit revenir plus tard mardi sur la possibilité de remettre en liberté provisoire l'individu de 36 ans.

L'homme a été appréhendé, lundi à Trois-Rivières, dans le cadre d'une opération visant à lutter contre la pornographie juvénile.

L'opération a mené à trois perquisitions, soit une dans l'entreprise Emballages Bettez, dont le suspect est le principal dirigeant, et dans deux résidences privées situées sur les rues Goyer et Arthur-Guimont.

L'enquête a été menée par l'équipe d'enquête sur l'exploitation sexuelle des enfants sur internet de la Sûreté du Québec et l'opération de lundi a été réalisée en collaboration avec les policiers municipaux de Trois-Rivières.

Partager

À lire aussi

  • <em>Les petits enquêteurs</em>

    Éditorial

    Les petits enquêteurs

    Les réseaux sociaux se sont transformés, lundi, en une véritable fourmilière où semblaient soudainement travailler des centaines, voire des milliers,... »

  • Bettez remis en liberté sous une pluie d'injures

    Justice et faits divers

    Bettez remis en liberté sous une pluie d'injures

    «Vidange!» «Chien sale!» «Pourri!» Les insultes fusaient de toutes part, mardi après-midi, lorsque Jonathan Bettez a été remis en liberté et a quitté... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer