Un contrôle policier serré pour la rentrée scolaire

Le Service de police de Sherbrooke multipliera les... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le Service de police de Sherbrooke multipliera les opérations de surveillance de contrôle de la vitesse aux abords des écoles lors de la journée de rentrée scolaire, lundi.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Service de police de Sherbrooke sera sur le qui-vive lors de la rentrée scolaire.

Le SPS procédera à des surveillances concernant le contrôle de vitesse aux abords des écoles en matinée ainsi qu'en après-midi et fera des tournées de surveillance dans les deux quartiers universitaires en soirée.

Dans les écoles primaires et secondaires, des agents de la division de sécurité des milieux rencontreront les surveillants ainsi que les élèves.

« L'objectif de ces rencontres demeure de sensibiliser les élèves aux règles de base pour les piétons afin de maximiser la sécurité des élèves et de tous les usagers de la route », mentionne le porte-parole du SPS.

La division de sécurité routière tiendra des opérations concernant le Code de la sécurité routière. La limite de vitesse devant certaines écoles primaires du territoire est de 30 km/h.

L'an dernier, le Service de police de Sherbrooke avait fait sentir sa présence aux abords des écoles lors de la rentrée scolaire avec plus de 35 surveillances par jour. Durant la période du 27 août au 11 septembre 2015, le service d'ordre du SPS a permis d'effectuer 388 surveillances près des écoles primaires et secondaires.

Les policiers du SPS avaient émis lors de la dernière rentrée scolaire 391 billets pour des infractions au code de la sécurité routière. Lors de la rentrée 2014-2015, ce sont 361 billets d'infraction qui avaient été émis lors de 202 surveillances.

Dans un objectif de prévention, le SPS établira des services d'ordre aux abords de l'Université de Sherbrooke ainsi que près de l'Université Bishop's.

Lors de la rentrée scolaire 2015, le SPS a reçu 348 appels concernant le bruit dont 50 provenaient du quartier universitaire près de l'UdeS, soit 14 pour cent de l'ensemble des appels reçus.

« La présence policière sera accentuée près des établissements, dans les quartiers et près des bars afin d'éviter toute problématique qui pourrait affecter les résidents à proximité. Les policiers feront de la sensibilisation, mais pourront aussi sévir en vertu du règlement municipal s'il y a lieu », assure le porte-parole du SPS.

La Sûreté du Québec a aussi annoncé que la sécurité sera rehaussée aux abords des écoles de son territoire.

« Afin d'assurer la sécurité des nombreux écoliers qui se déplaceront à pied, en vélo ou en autobus, les patrouilleurs s'assureront que la signalisation en vigueur soit respectée par les usagers de la route. Ils seront attentifs notamment au respect des limites de vitesse ainsi qu'aux arrêts obligatoires lorsque les feux rouges intermittents des autobus scolaires sont en fonction. Les policiers demandent aux automobilistes d'être particulièrement vigilants et de faire preuve de courtoisie, surtout au moment où les écoliers sont le plus vulnérables, soit lorsqu'ils montent et descendent d'un autobus. En présence d'un autobus scolaire, les usagers de la route doivent surveiller les signaux lumineux et se préparer à arrêter », explique par voie de communiqué la porte-parole de la SQ en Estrie, Aurélie Guindon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer