Plusieurs sites étudiés pour la vague de surf

Le projet de vague de surf au centre-ville de Sherbrooke a remporté le concours... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le projet de vague de surf au centre-ville de Sherbrooke a remporté le concours La bonne IDée, pour choisir le prochain projet récréo-touristique à Sherbrooke, en juin 2015. Plus d'un an plus tard, le projet demeure en analyse technique et les chances de le voir se réaliser en 2017 faiblissent.

À Destination Sherbrooke, Amélie Boissonneau, coordonnatrice aux communications, confirme que l'étude technique est toujours en cours. « Plusieurs scénarios sont analysés. » Parmi ces scénarios, celui d'installer la vague de surf au confluent des rivières Magog et Saint-François. Mais d'autres sites sont aussi étudiés. « Nous attendons les résultats de l'étude avant de déposer une recommandation au conseil d'administration vers la fin de l'automne », relève Mme Boissonneau.

Quels que soient les lieux étudiés, il est toujours question de réaliser le projet en milieu naturel, à l'extérieur. La tenue d'une étude technique ne garantit toutefois pas que la recommandation sera favorable à l'aménagement d'une vague de surf.

À l'origine, la réalisation du projet était prévue pour 2016 ou 2017. Les résultats de l'étude étant attendus vers la fin de l'automne, il est peu probable qu'une demande budgétaire puisse être adressée pour 2017. Si un investisseur privé se présentait, il serait toutefois possible de procéder aux travaux dans la prochaine année.

Les retards observés dans l'étude s'expliquent par la complexité des paramètres à analyser. Le niveau des eaux, dicté par la présence de barrages, pourrait poser un problème. Hydro-Sherbrooke doit donc être consultée dans le processus. Le tracé du pont des Grandes-Fourches, qui devrait être déplacé plus à l'ouest, n'est toujours pas définitif. Cette décision influe également sur l'étude en cours. La présence d'usages de surverse est aussi prise en compte.

Lors du dépôt du projet, l'an dernier, le porte-parole de l'équipe à l'origine du concept, Laurence-Olivier Néron, estimait le coût d'une vaguede surf entre 100 000 et 400 000 $ pour des aménagements de base. S'il était nécessaire de dévier la rivière, les coûts pouvaient toutefois être plus importants, selon lui. Une deuxième mouture du concept de la bonne IDée n'est pas prévue pour le moment.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer