Punaises de lit : qui doit payer ?

La punaise de lit est visible à l'oeil... (Thinkstock)

Agrandir

La punaise de lit est visible à l'oeil nu. Une fois adulte, elle est de la taille et de la couleur d'un pépin de pomme. Inspectez votre sommier, vos draps et votre matelas, particulièrement sur le bord des coutures, où ces bestioles se plaisent à se cacher en attente d'une proie.

Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Lorsque des punaises de lit élisent domicile dans un des appartements d'un immeuble, propriétaires et locataires se renvoient souvent la balle pour savoir qui doit régler la facture de l'extermination.

« Le propriétaire a le devoir de fournir un logement en bon état de réparations, d'habitabilité et de propreté. C'est donc à lui que revient l'obligation de payer les frais associés à une infestation de vermine, à moins d'être en mesure de prouver à la Cour que c'est la faute du locataire », soutient Denis Myron, porte-parole de la Régie du logement du Québec.

« Même si l'exterminateur affirme qu'il s'agit du seul logement infesté dans l'immeuble, il faut aussi que le propriétaire puisse démontrer le lien de cause à effet. C'est comme n'importe quoi : si un propriétaire accuse un locataire ou le contraire, c'est la partie qui fait la demande qui a le fardeau de la preuve. »

Quant au locataire, celui-ci est obligé de dénoncer l'infestation d'insectes à son propriétaire, qui a ensuite la responsabilité de procéder rapidement à leur extermination.

Par conséquent, il peut être bénéfique pour les propriétaires d'assumer les frais entourant l'éradication des punaises : puisque les locataires seront incités à dénoncer plus rapidement le problème (sachant qu'ils n'auront pas à payer pour s'en débarrasser), les bestioles ne risquent pas de se propager au reste de l'immeuble.

Comment prévenir une infestation?

Pour ne pas être visité par des punaises de lit, il est recommandé d'examiner soigneusement tout meuble ou vêtement d'occasion que vous apportez dans votre logement, de même que vos valises.

Dans la mesure du possible, évitez de laisser des vêtements, des jouets ou autres articles ménagers s'accumuler sur le plancher, et prenez l'habitude de laver régulièrement la literie et les vêtements à l'eau chaude et de les mettre dans la sécheuse à l'air chaud pendant au moins 30 minutes.

Vous pouvez également vous procurer une housse de matelas à l'épreuve des punaises et porter attention à l'apparition de taches rouge foncé ou brunes sur les draps, les matelas et les sommiers, surtout aux extrémités et aux coutures.

Si vous suspectez la présence de ces parasites parce que vous avez remarqué des piqûres semblables à celles des moustiques sur votre corps (bien que certaines personnes ne réagissent pas à celles-ci), sachez que la punaise de lit est visible à l'oeil nu. Une fois adulte, elle est de la taille et de la couleur d'un pépin de pomme. Inspectez votre sommier, vos draps et votre matelas, particulièrement sur le bord des coutures, où ces bestioles se plaisent à se cacher en attente d'une proie. Si vous en détectez une, contactez immédiatement votre propriétaire ou un exterminateur certifié.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer