Incendie sur la 13e Avenue Nord

Un problème électrique a causé un incendie qui... (Photo La Tribune, Charles Beaudoin)

Agrandir

Un problème électrique a causé un incendie qui a complètement ravagé un logement situé dans un immeuble de la 13e Avenue Nord, à Sherbrooke, dimanche matin.

Photo La Tribune, Charles Beaudoin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Un incendie a forcé l'évacuation d'un immeuble de 15 logements dimanche matin à Sherbrooke.

Le feu s'est déclenché dans un logement situé au quatrième étage, à l'arrière du 708 13e Avenue Nord vers 7 h 46. Il a été engendré par une défectuosité électrique dans la cuisine.

« Je dormais sur le divan lorsque j'ai été réveillé par de la fumée qui venait de la cuisine. Le feu était pris dans la prise de courant. J'ai juste eu le temps d'appeler les pompiers, d'ouvrir les fenêtres et de sortir le chat. Quand j'ai voulu revenir, le feu était pris partout », relate Jonathan, qui vit seul dans son logement.

« Je ne comprends vraiment pas comment ç'a pu arriver. Il n'y avait que mon grille-pain et mon micro-ondes branchés sur cette prise-là. »

Une vingtaine d'occupants ont été évacués par les pompiers, qui ont eu besoin d'une trentaine de minutes pour maîtriser le feu. Personne n'a été blessé.

« Quand nous sommes arrivés, le feu sortait par les fenêtres. Le feu ne s'est toutefois pas propagé à la structure et les autres locataires vont pouvoir regagner leur logement », mentionne le chef aux opérations du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke, Lee Hansford.

Cet incendie est le deuxième en peu de temps qui touche un immeuble géré par Liette Fauteux. Le 18 juillet, le supermarché Provigo situé sur la rue Galt Ouest était ravagé par les flammes, causant plus d'un million de dollars de dommages.

Un incendie a forcé l'évacuation d'un immeuble de 15... (Collaboration spéciale) - image 2.0

Agrandir

Collaboration spéciale

Incendie dans une demeure cossue à Drummondville

Un incendie d'origine électrique, à première vue, a détruit une partie d'une luxueuse résidence de la rue de la Bastille, dimanche en mi-journée, à Drummondville. Les pompiers du Service de sécurité incendie de Drummondville ont été appelés à intervenir vers 15 h 20 afin de combattre les éléments qui faisaient rage à l'étage supérieur, ce qui a eu pour effet de limiter leur champ d'action. Devant la force du sinistre, les sapeurs ont fait appel à leurs collègues de Saint-Cyrille-de-Wendover qui sont intervenus à l'aide d'un camion-citerne supplémentaire. Les pompiers ont procédé à une intervention agressive afin de maîtriser rapidement le brasier et limiter les dégâts. Au moment d'écrire ces lignes, on était toujours à déterminer la cause et le foyer exacts de l'incendie.

Avec Yanick Poisson

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer