Faire le plein de petites bouchées

La quatrième édition de Bouffe ton centro avait... (Spectre média, Maxime Picard)

Agrandir

La quatrième édition de Bouffe ton centro avait lieu samedi. Malgré les prévisions de mauvais temps, le soleil était au rendez-vous au grand bonheur des participants et exposants.

Spectre média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Charlotte R. Castilloux</p>
Charlotte R. Castilloux

Journaliste stagiaire

La Tribune

(Sherbrooke) Des piétons de partout s'entassaient sur la rue Wellington en quête de découvertes culinaires qu'offraient les restaurateurs de la région dans le cadre du festival de rue gastronomique, Bouffe ton Centro.

« Il y a du monde, c'est hallucinant! », se réjouissait Jean-François Bédard, le président de l'Association des gens d'affaires du centre-ville en regardant les milliers de personnes défiler dans la rue.

Bouffe ton Centro, ce n'est pas qu'un rassemblement culinaire, mais bien l'occasion pour les commerces de tout genre de se faire connaitre. « C'est un rassemblement au centre-ville, donc tout le monde en profite, même les boutiques. C'est aussi la chance pour les Sherbrookois de redécouvrir leur centre-ville, qu'ils oublient de temps en temps », explique M. Bédard.

Pour l'occasion, plus de 80 kiosques, dont une cinquantaine de restaurateurs, s'alignaient sur la Well afin d'offrir aux participants des bouchées ou des rabais attrayants.

« J'apprécie beaucoup la variété qu'il y a », affirmait Danik Alexander-Renaud en savourant une poutine du Méchant Steak. Tous y trouvaient leur compte avec les nombreux exposants présents. On trouvait de tout sur la Wellington samedi, bouchées végé, viennoiseries, burgers, poutine, desserts, gelato et plus encore.

Venir de loin pour déguster

Bouffe ton Centro fait sa marque et attire des touristes dans la région. La famille Cairra, originaire de Toronto, profitait d'un court séjour au Québec pour venir se remplir l'estomac à Sherbrooke. « Nous avons entendu parler du festival et nous sommes venus ici pour ça », expliquait Chris Cairra. « Il y a une quantité phénoménale de bonne nourriture. C'est le fun de voir que les gens se rassemblent pour ça », continue-t-il en disant avoir adoré son expérience sherbrookoise.

Venus de moins loin, Dominic Lanville et Julian Pannetrat, deux Granbyens, étaient également de passage à Sherbrooke spécialement pour le festival. « La route en valait la peine! La bouffe et la bière sont bonnes », s'exclamaient les participants en précisant qu'ils avaient été conquis par le fromage de la Fromagerie de la gare.

Pour les restaurateurs, Bouffe ton Centro est l'occasion de se rapprocher de leur clientèle. « La proximité avec les gens est très intéressante. Ça nous permet de nous faire connaitre aussi », expliquait David Théberge, le directeur du OMG resto.

Des artistes refont une beauté à l'échangeur des Grandes-Fourches

En plus de Bouffe ton Centro, le centre-ville accueillait Amalgam, un festival d'art urbain, qui ouvrait sa galerie temporaire cette fin de semaine.

Amalgam, ce sont trois jours où plus d'une cinquantaine d'artistes urbains se rassemblent pour promouvoir leur art, mais également pour créer une oeuvre unique. Depuis cinq ans, ce festival regroupe des artistes spécialisés dans les graffitis, pour repeindre les murs de l'échangeur de la rue des Grandes-Fourches Nord.

« On fait ça pour promouvoir l'art, mais aussi donner de la visibilité aux artistes. On veut démystifier l'art urbain et briser les tabous », explique Caroline Dostie, une bénévole impliquée dans le projet, en affirmant que le festival rend accessible l'art de la rue.

Cet été, pour la galerie, c'est le local des marches du palais situé sur la rue Whiting qui a été choisi. Le décor industriel s'harmonisait parfaitement avec le thème urbain d'Amalgam. « Avec la galerie, on veut montrer que les artistes font aussi d'autres formes d'art, qu'ils ne font pas seulement des graffitis », soutient Mme Dostie.

Le festival Amalgam s'est clos avec la projection du film Retour aux sources à la Maison du cinéma dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer