Une Sherbrookoise «hypnotisée » par Céline Dion

Julie Tremblay a assisté au spectacle de Céline... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Julie Tremblay a assisté au spectacle de Céline Dion, dimanche soir au Centre Bell. Lundi, elle était encore sous le charme.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) « J'ai vraiment été hypnotisée par Céline. Son spectacle a été un moment de grandes émotions. »

Plusieurs heures après la fin du spectacle de la diva québécoise à Montréal, la Sherbrookoise Julie Tremblay parlait encore de la prestation de Céline Dion avec des trémolos dans la voix.

Dimanche soir, Céline a montré la grandeur de sa force, quelques mois après le décès de son mari René Angélil, et l'amplitude de son talent.

« Habituellement, quand je vais voir un spectacle, j'aime regarder tout ce qu'il y a autour, comme la mise en scène. Mais là, je n'ai pas pu », lance Mme Tremblay.

« Je n'ai vu que Céline, sa voix, son grand talent. C'était vraiment magique. Il faudrait que j'y retourne une autre fois pour voir ce que j'ai pu manquer. »

Céline Dion n'a pas craqué, même si on pouvait sentir l'esprit de René dans le Centre Bell, ajoute

Mme Tremblay, qu'on connaît comme agente de développement et des communications au Salésien. « En conférence de presse, Céline a dit que sa carrière c'était 50 pour cent elle et 50 pour cent René. Ce qu'on a senti, c'est qu'elle avait reçu le 50 pour cent de René. »

« Elle a dit qu'elle va bien, les enfants aussi. Ils vont être heureux. Elle a pris toute la place. Céline a été authentique. Elle a dit que René l'habite et qu'il était là avec nous. On le sentait. Elle regardait au ciel, comme pour le regarder. Céline a savouré chaque moment. On veut qu'elle soit heureuse. Chaque chanson était sentie. »

Céline Dion a donné le premier d'une série de spectacles au Centre Bell, à Montréal, dimanche soir. L'amphithéâtre en était rempli. C'était le moment pour la foule de lui manifester son amour pour celle

qui a perdu son mari et gérant, René Angélil, en début d'année.

Julie Tremblay a assisté à quelques spectacles de Céline Dion dans le passé, notamment à Las Vegas. Dimanche soir, elle était accompagnée de sa mère de 76 ans. C'est justement le magnétisme que la chanteuse exerce sur un public de tous les âges qui la fascine.

« Tout le monde parlait de Céline à Montréal pour sa grande rentrée », dit-elle, lors d'un entretien téléphonique avec La Tribune.

« Autant les plus vieux que les petites filles de 8 ans étaient sous le charme. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer