Aménagement de la King Ouest: la version finale tarde

Le plan directeur d'aménagement et de développment de... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Le plan directeur d'aménagement et de développment de la rue King Ouest, qui vise notamment à améliorer le coup d'oeil sur cette artère commerciale, se fait attendre.

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le plan directeur d'aménagement et de développement de la rue King Ouest se fait attendre. Après les consultations publiques de janvier 2015, une version finale devait être adoptée au conseil municipal en février dernier.

Marc Denault... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Marc Denault

Archives La Tribune

Si le document est toujours en cours de réalisation, les premières actions de revitalisation de cette importante artère, entre la rue Wood et le pont Montcalm, pourraient ne se concrétiser qu'au printemps 2017.

Les élus du secteur, les conseillers Marc Denault et Chantal L'Espérance, s'impatientent. « Nous avons demandé un suivi là-dessus. Ça fait exactement un an que nous n'avons pas de nouvelles. Je comprends que des gens responsables du dossier sont partis, mais pouvons-nous continuer à travailler le dossier? » s'interroge Chantal L'Espérance.

« Il y a beaucoup de suggestions des consultants qui ont été acceptées par le comité de pilotage. Il y a des choses peu coûteuses qui changeront rapidement le coup d'oeil sur King », fait valoir Mme L'Espérance. « Mais c'est sûr que des gens trouveront que nous n'allons pas assez loin. »

Parmi les suggestions entendues en janvier 2015, celle d'installer des réverbères semblables à ceux du centre-ville ou celle d'éliminer le stationnement dans les parcs. Certains souhaitaient réduire la circulation à une voie de chaque côté, avec une troisième voie au centre pour les virages. D'autres suggéraient une meilleure synchronisation des feux de circulation.

Idées rejetées

« L'idée de réduire à une voie de chaque côté et celle d'éliminer le stationnement le long de la rue King ont été rejetées d'emblée. Certains commerçants ont fait valoir que ces espaces de stationnement étaient vitaux pour eux. Il faut maintenant présenter le dossier aux premiers intervenants, en amont, et établir des échéanciers pour le phasage des travaux. Une soirée de présentation devrait être organisée », ajoute Chantal L'Espérance.

La conseillère se dit consciente que le dossier de la refonte règlementaire a été jugé prioritaire, mais elle espère que le plan directeur retiendra davantage l'attention cet automne. « Nous sommes deux à pousser l'affaire. J'espère qu'il en ressortira quelque chose de positif. À mon avis, nous ne verrons rien de concret avant l'hiver. »

«J'imagine que nous verrons au prochain exercice budgétaire à quel rythme ça ira. La King se dynamise entre la 410 et le boulevard Jacques-Cartier.»


Marc Denault estime que le projet a créé des attentes chez les citoyens et les commerçants. « Il a toujours été difficile d'avoir des immobilisations sur la rue King Ouest. Combien de fois avons-nous demandé des bancs et des poubelles? J'imagine que nous verrons au prochain exercice budgétaire à quel rythme ça ira. La King se dynamise entre la 410 et le boulevard Jacques-Cartier. Il serait intéressant de poursuivre les efforts jusqu'au pont Montcalm. Il faudra être respectueux des cadres budgétaires, mais nous sommes loin des expropriations ou des aménagements de stationnements. J'espère que ce sera une priorité en 2017 », commente le conseiller du district de Montcalm.

À la Ville de Sherbrooke, on précise que le plan directeur devrait être présenté aux élus de l'arrondissement cet automne. Les améliorations sont toutefois généralement jumelées à des travaux déjà planifiés, ce qui rend les actions concrètes peu probables cette année, sauf peut-être quelques plantations.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer