Une athlète paralympique s'est fait voler ses deux vélos de course

Marie-Ève Croteau... (Archives La Presse)

Agrandir

Marie-Ève Croteau

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Québec

L'athlète paralympique qui s'est fait voler ses deux vélos de course à Québec a exprimé sa reconnaissance envers ceux qui l'ont soutenue dans cette épreuve.

Marie-Ève Croteau a indiqué dimanche que la police croit avoir retrouvé un de deux vélos, mais qu'elle ne pourra pas confirmer s'il s'agit bien de l'un des siens avant lundi.

La cycliste de 37 ans pensait que sa participation aux Jeux de Rio était en péril après avoir découvert le vol, vendredi.

Mme Croteau a dit que le fabricant du vélo, Louis Garneau, lui avait offert de les remplacer. D'autres entreprises et des individus ont aussi offert leur aide.

Elle compte partir pour Rio le 5 septembre afin de participer à ses premiers Jeux paralympiques.

«Le souffle m'a coupé. Quand j'ai réalisé que le cadenas était coupé en deux, les émotions se bousculaient, a-t-elle relaté dimanche à La Presse canadienne. Tout te passe dans la tête... les Jeux, financièrement comment je vais faire, il faut que je me rachète des vélos.»

Mme Croteau a sollicité de l'aide sur les médias sociaux, vendredi, et la réponse a été des plus généreuses.

Elle a dit avoir été emballée par la vague «inimaginable» de messages de solidarité et d'offres d'aide financière tant de particuliers que d'entreprises.

«C'est une solidarité incroyable. Jamais, au grand jamais, je n'aurais pensé avoir cette attention et cet appui qu'on m'a donné. Ça me touche», a-t-elle confié.

L'athlète canadienne a dit vivre un très grand soulagement.

«C'est un rêve de jeunesse qui se réalisait. Et en l'espace d'un clin d'oeil, pouf, finis le rêve. Et 24 heures plus tard, le rêve est revenu», a-t-elle fait valoir.

Mme Croteau avait été désignée sur l'équipe canadienne pour les Jeux de Londres en 2012, mais avait été incapable d'y prendre part à cause d'une commotion cérébrale.

Les deux vélos de l'athlète canadienne ont des structures faites sur mesure et comportent deux roues arrière.

Des images de caméra de surveillance publiées en ligne par Mme Croteau montrent deux hommes entrant lundi soir dernier dans le stationnement souterrain de l'édifice à logements en copropriété où elle réside.

On peut les apercevoir alors qu'ils sortent avec les vélos un peu plus tard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer