• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > La criminalité à Sherbrooke parmi les moins élevées et brutales au pays 

La criminalité à Sherbrooke parmi les moins élevées et brutales au pays

La criminalité à Sherbrooke continue de baisser et est demeurée l'une des moins... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La criminalité à Sherbrooke continue de baisser et est demeurée l'une des moins élevées au pays en 2015.

Selon Statistique Canada, l'Indice de gravité de la criminalité (IGC) et le taux de criminalité sont respectivement à 49,2 et à 3204 pour 100 000 habitants, des chiffres en baisse de 6 et 3 pour cent dans l'ordre.

Dans la Belle province, seule la ville de Québec affiche de meilleurs résultats, avec un IGC de 41,8 et un taux de criminalité de 2959 par 100 000 habitants.

Le tableau est moins reluisant à Saguenay (53,8 et 3194), Gatineau (53,6 et 3725), Trois-Rivières (56,7 et 3417) et Montréal (59,1 et 3572). Toutefois, toutes ces données québécoises étaient en diminution.

C'est au chapitre des crimes comme les vols de voiture que Sherbrooke fait le mieux. On en a dénombré 108 en 2015, soit 54,3 pour 100 000 habitants. Ce taux est même en baisse de 41 pour cent par rapport à 2014, de 73,2 pour cent depuis cinq ans et de 86 pour cent depuis dix ans. Seule la Ville de Trois-Rivières se rapproche des chiffres de Sherbrooke, avec 179 vols de voitures, pour un taux de 115,1 par 100 000 habitants.

Le nombre de vols dans des véhicules est toutefois en hausse de 1,6 pour cent dans la région, avec 280 événements rapportés, soit un taux de 140,8 pour 100 000 personnes.

Pour l'ensemble du Canada, l'IGC atteint 69,7 avec un taux de criminalité à 5198 pour une population de 100 000 personnes, annonce Statistique Canada. Les Régions métropolitaines de recensement (RMR) affichant les valeurs les plus faibles de l'IGC sont demeurées Barrie (43,3), Toronto (45,7), Ottawa (46,5) et Guelph (48,4).

En 2014, la Région métropolitaine de recensement (RMR) de Sherbrooke avait enregistré aussi une baisse de l'indice de la gravité de la criminalité qui s'établissait à 52,4, soit une diminution de 8 pour cent de cet indice.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer