Pascal Lévesque au milieu des étoiles de l'animation américaine

Pascal Lévesque est l'une des têtes d'affiche du... (Photo fournie)

Agrandir

Pascal Lévesque est l'une des têtes d'affiche du All-Star MCs.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) L'animateur victoriavillois Pascal Lévesque se retrouve parmi les têtes d'affiche du All-Star MCs qui aura lieu à Atlantic City, dans le New Jersey, le 15 août. Il partage les grands honneurs de l'événement avec quatre vétérans de la profession provenant de la côte est américaine.

« Tous les ans, on reconnaît le travail de cinq maîtres de cérémonie qui ont apporté quelque chose à leur communauté au cours de leur carrière. Ils sont invités à venir offrir une formation, échanger et dévoiler certains de leurs secrets. C'est un véritable honneur de me retrouver parmi ce groupe sélect », affirme-t-il.

Lévesque assiste à cet important rassemblement d'animateurs depuis cinq ans. En 2013, il a remporté le titre de Dj of the year - runner up, en plus de s'illustrer pour la meilleure chanson. Selon lui, le fait qu'il soit un rare ressortissant du Québec à prendre part aux activités du groupe lui confère une visibilité additionnelle.

« Ils capotent sur mon cas. Pour eux, je suis celui qui vient du Canada, c'est comme si je venais d'une autre planète. Ils sont très attentifs à mes façons de faire et à ce que j'ai à apporter de nouveau », explique-t-il.

Selon le Victoriavillois, les mentalités sont particulièrement contrastantes de l'autre côté de la frontière. Au Québec, les animateurs ont tendance à cacher leurs bons coups, à chérir l'information. Aux États-Unis, ils éprouvent un plaisir certain à partager et à échanger. En août, ils seront 5000, provenant d'un océan à l'autre, à faire circuler les connaissances.

Une école d'animation

Longtemps associé à la Place 4213, Pascal Lévesque a choisi d'ouvrir ses horizons en début d'année et d'accepter des contrats pour des événements ayant lieu dans d'autres lieux. Il estime que son expérience et ses connaissances lui permettront d'accroître sa part de marché de façon importante.

« Je veux me promener à travers le Québec, voir du pays, vivre plusieurs événements différents. Je suis dû pour autre chose », lance-t-il.

Dans quelques années, lorsqu'il commencera à être las des événements festifs, le Victoriavillois se voit très bien ouvrir une école d'animation au sein de laquelle il enseignerait les rudiments du métier aux plus jeunes.

« Il n'y a pas une semaine que je ne m'informe pas ou que je ne mets pas de nouvelles idées en pratique. Il n'y en a pas beaucoup au Québec qui se forment de façon constante. J'aimerais éventuellement faire profiter les plus jeunes », mentionne-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer