Optimisation: la Ville atteint 60 % de son objectif

Yves Vermette... (Archives La Tribune, Frédéric Côté)

Agrandir

Yves Vermette

Archives La Tribune, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La Ville de Sherbrooke a atteint 60 % de son objectif d'économies récurrentes de 11 M$ dans son plan d'optimisation 2014-2017. Le directeur général Yves Vermette a fait le point sur les économies réalisées à mi-chemin dans le processus.

« Nous avions fait état en février des résultats du plan d'optimisation, commencé en mai 2014 jusqu'à la fin 2015. On fait maintenant un rapport de mi-étape », a-t-il lancé devant les élus au début du mois de juillet.

« Nous avons l'équivalent de 67 postes permanents coupés par attrition ou par chaises vides. Les coupes atteignent 6,6 M$. Nous sommes donc à 60 % de l'objectif de notre plan », ajoute-t-il.

Du 1er janvier au 30 juin 2016, des économies récurrentes de 3,4 M$ ont été réalisées grâce à l'abolition de 18 postes à temps plein et l'équivalent à temps complet de six postes temporaires, saisonniers ou partiels. Les directions de service sont même parvenues à abolir cinq postes de plus que ce qui avait été projeté en février. Ces postes se trouvaient au Service de police, au Service de protection contre les incendies, à la direction générale adjointe-gestion du territoire, au Service de l'entretien et de la voirie et au Service de la planification urbaine et du développement durable.

Des économies supérieures de 62 000 $ ont aussi été réalisées, pour la même période, au Service des affaires juridiques et à Hydro-Sherbrooke, et ce, au budget de fonctionnement.

Depuis le début de l'exercice, c'est donc l'équivalent de 67 postes à temps complet, quatre de plus que les projections initiales, qui ont été abolis. En 2016, 18 des 25 employés partis pour la retraite n'ont pas été remplacés. L'orientation initiale est de ne pas remplacer 50 % des personnes qui prennent leur retraite.

Des économies réalisées, l'objectif de retrancher 7 M$ à la masse salariale est atteint à 67 %.

« Le plan va bon train et nous sommes confiants d'atteindre 11 M$ de coupes récurrentes d'ici le 31 décembre 2017 », a assuré Yves Vermette.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer