Exclusif

Supermétal prêt à agrandir le long du lac des Nations

Supermétal de Sherbrooke, entreprise située sur le rive... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Supermétal de Sherbrooke, entreprise située sur le rive sud du lac des Nations, amorcera ses travaux d'agrandissement au cours des prochaines semaines.

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) L'entreprise Supermétal, située sur la rive sud du lac des Nations, commencera ses travaux d'agrandissement au cours des prochaines semaines. Cet agrandissement permettra l'embauche d'une quarantaine d'employés.

Le signal pour le début des travaux était lié à la signature d'une nouvelle convention collective pour les quelque 110 employés, qui ont voté à 70 % pour l'acceptation des offres patronales. La signature du document, qui sera valide pour les six prochaines années, devrait survenir au cours des prochains jours, selon Martin Lafrance, directeur des ressources humaines de Supermétal.

« Il restait un an à la convention en vigueur, mais nous ne voulions pas devoir négocier dans le contexte où nous devions investir beaucoup d'argent dans les infrastructures et où nous devons livrer les ponts d'acier de l'échangeur Turcot. C'est une bonne convention pour les employés comme pour nous. Nous voulions qu'ils puissent regarder l'avenir avec optimisme », se contente de préciser M. Lafrance.

Stéphane Lacroix, directeur des relations publiques du syndicat affilié aux Teamsters, confirme que la convention est bien accueillie par les employés. « Nous avons obtenu de bonnes augmentations de salaire, 13,8 % pour la durée du contrat. Nous sommes très heureux. Ça démontre que les syndicats et les employés sont capables de travailler en collaboration. »

L'agrandissement de Supermétal sera positionné à l'arrière de l'actuel bâtiment, là on se trouve un entrepôt, qui sera démoli. « Il faut refaire la structure au complet et installer des ponts roulants. Il était plus simple de démolir et de reconstruire. Nous espérons avoir terminé les travaux en novembre », dit M. Lafrance. L'investissement atteindrait plusieurs centaines de milliers de dollars.

Contrat pour 50 ponts

Supermétal a obtenu le contrat d'une cinquantaine de ponts d'acier pour le mégachantier de l'échangeur Turcot à Montréal. Il faudra trois ans pour compléter le boulot. « Sans l'agrandissement, il aurait fallu faire des mises à pied parce que nous ne pouvions pas occuper tous nos employés dans le même espace restreint. Comme les ponts d'acier prennent énormément de place dans une usine, parce qu'ils sont très longs, il n'aurait pas été possible de faire nos autres contrats en même temps. »

L'entreprise pourra donc assurer la conservation de la majorité des emplois actuels et devrait pouvoir embaucher de nouveau ceux qui ont été mis à pied dernièrement. Elle recherche d'ores et déjà des soudeurs et des assembleurs de structures d'acier.

Si Martin Lafrance convient que Supermétal se trouve toujours à la merci du marché, il avance que l'entreprise sherbrookoise se tire bien d'affaire depuis plusieurs années. « L'agrandissement nous permet de bien nous positionner pour de futurs contrats liés à la construction de ponts et pour la fabrication d'autres structures lourdes. »

Même si un déménagement éventuel dans le parc industriel a été évoqué dans le passé, il n'est pas dans l'intention de Supermétal de quitter ses installations actuelles à court terme. « Le bâtiment nous convient parfaitement, et il nous conviendra tant qu'il sera disponible. Le président de l'entreprise a eu des discussions avec les autorités municipales et nous avons toutes les raisons de croire que les garanties sont suffisantes pour justifier l'agrandissement. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer