Une nouvelle offre gourmande unit Sherbrooke et Coaticook

Lynn Blouin, directrice promotion, accueil, tourisme d'affaires et... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Lynn Blouin, directrice promotion, accueil, tourisme d'affaires et sportif pour Destination Sherbrooke, Marco Corbin, Copropriétaire du vignoble La Halte des Pèlerins et membre du c.a. de Destination Sherbrooke et Julie Sage, agente de développement à la MRC de Coaticook sont fiers de lancer le Permis de goûter qui unis Sherbrooke et Coaticook autour du plaisir de manger des produits locaux.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Stéphanie Beaudoin   </p>
Stéphanie Beaudoin

Journaliste stagiaire

La Tribune

(Waterville) Destination Sherbrooke et la Vallée de la Coaticook invitent la population à parcourir les kilomètres entre les deux villes voisines pour rencontrer les producteurs et artisans locaux, mais surtout à goûter les produits « exceptionnels » que la région offre. Un Permis de goûter pour voyager entre les saveurs et les arômes des producteurs d'ici.

L'idée est venue initialement de Marco Corbin, copropriétaire du vignoble La Halte des Pèlerins et membre du conseil d'administration de Destination Sherbrooke. « Avec cette initiative, on invite les gens à prendre une pause, à s'arrêter chez nous et à déguster gratuitement quelques-uns des meilleurs produits de la région », explique-t-il. « J'aimerais tellement que les tourismes connaissent les produits d'ici et que certains commerçants décident de les exporter ailleurs au Québec. »

Le Permis de goûter est en fait un dépliant où se dessine un trajet à parcourir entre Sherbrooke et Coaticook, à la recherche des neuf artisans participants qui ouvrent leurs portes à la population. Du chocolat, du miel, des boissons alcoolisées, du fromage, des légumes et des fruits combleront les visiteurs, il y en aura pour tous les goûts.

« Si Sherbrooke met la table, la Vallée de la Coaticook est le garde-manger », affirme Lynn Blouin, directrice Promition, Accueil, Tourisme d'affaires et sportif à Destination Sherbrooke. « On veut rapprocher les acheteurs des producteurs, faire un pas dans leur direction. »

Sherbrooke est d'ailleurs reconnu pour son offre gourmande qui attire beaucoup de touristes en Région. « C'est une offre supplémentaire qui s'ajoute à Sherbrooke met la table, aux forfaits que nous offrons et à toute notre gamme de services », ajoute Mme Blouin.

Bien que le projet soit en période de test pour cette année, les intervenants sont bien optimistes que le Permis de goûter reviendra dans les années prochaines, en ajoutant toujours plus d'artisans à sa liste. Pour l'été 2016, seulement 10 000 dépliants seront en circulation dans les bureaux touristiques de Sherbrooke et de Coaticook, en plus des producteurs participants. « On s'attend à ce que ça parte comme des petits pains chauds », lance Marjolaine Grenier, stagiaire en communication marketing à Destination Sherbrooke.

L'industrie du tourisme dans la région de Sherbrooke génère des retombées économiques de 190 millions de dollars, créant ainsi près de 4000 emplois. « Une offre comme celle-là ne fait que rendre la région encore plus attirante, pour ne pas dire alléchante, pour les touristes », conclu Mme Blouin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer