Camping de luxe: Venise aura encore deux 18 trous en 2017

Quoi qu'il advienne du projet d'un camping de... (Archives La Tribune, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Quoi qu'il advienne du projet d'un camping de luxe que des investisseurs souhaitent aménager, le Club de golf Venise a avisé ses membres qu'aucun changement majeur n'est prévu pour la saison 2017 et que les deux parcours de 18 trous seront accessibles.

Archives La Tribune, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Le Club de golf Venise possédera encore deux parcours de 18 trous en 2017, quoi qu'il advienne du projet de camping que des investisseurs de la région de Québec aimeraient concrétiser sur place.

Au cours des derniers jours, le président et fondateur du Club de golf Venise, Paul-Émile Brouillard, a lui-même informé les membres qu'il ne prévoit aucun changement majeur en vue de la saison de golf 2017.

«Bonne nouvelle pour les membres du Club de golf Venise de même que pour les visiteurs: Venise continuera d'être en opération comme nous le faisons depuis bientôt 40 ans», écrit Paul-Émile Brouillard dans une note acheminée ces derniers jours à de nombreux habitués du club.

Pourtant, il y a quelques semaines à peine, les dirigeants du club de golf paraissaient confiants que le projet de camping pour véhicules récréatifs pourrait se concrétiser à court terme. Ce projet ferait disparaître neuf des 18 trous du parcours Venise.

Paul-Émile Brouillard sait que les délais prévus avant la mise en branle du projet de camping se sont soudainement étirés, au cours des derniers jours. En effet, 41 personnes ont officiellement demandé à la Ville de Magog la tenue d'un registre concernant un amendement de zonage qui permettrait l'aménagement du camping en question.

Les 41 citoyens qui se sont manifestés n'habitent pas dans les deux zones directement visées par le projet, lesquelles ont pour nom Bo01Af2 et Bp01R. Ils sont plutôt domiciliés dans une zone contigüe baptisée Cp01R.

Pour qu'on planifie la tenue d'un registre, il suffisait qu'au moins 12 personnes appartenant aux zones principales et contigües en fassent la demande.

Au total, 564 personnes habiles à voter pourront se rendre signer le registre à l'hôtel de ville de Magog le 15 août prochain. Il faudrait 62 signatures ou plus pour que la Ville soit forcée d'organiser un référendum avant d'aller de l'avant avec le changement de zonage prévu.

Rappelons que le «camping de luxe» qui serait créé n'accueillerait que des véhicules récréatifs. Jusqu'à 400 emplacements verraient le jour, selon les informations qui ont été dévoilées par le Club de golf Venise.

«On a une clientèle à protéger alors on a tout de suite annoncé que rien ne changera pour l'an prochain», mentionne Mario Brouillard, directeur général du Club de golf Venise.

Les promoteurs du projet de camping devront donc faire preuve de patience. Ils auront d'ailleurs également à obtenir la bénédiction de la Commission de protection du territoire agricole du Québec.

Paul-Émile Brouillard souligne pour sa part qu'il est ouvert à discuter avec d'autres acheteurs potentiels. «Je suis prêt à analyser d'autres propositions», affirme-t-il, tout en révélant qu'un comité spécial préparera une programmation spéciale pour le 40e anniversaire du Club Venise.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer