Sursis d'un an à l'école primaire de Carillon

École primaire Carillon... (Spectre média, René Marquis)

Agrandir

École primaire Carillon

Spectre média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) se penchera sur le sort du programme étude-sport de l'école de Carillon. Le programme, le premier du genre au primaire à la CSRS, avait été lancé l'an dernier.

Il avait été mis en place avec plusieurs conditions, dont l'inscription d'au moins 20 élèves par groupe aux deuxième et troisième cycles, mais cette condition est difficile à respecter.

Ce programme étude-sport vise les « disciplines sportives à développement hâtif », comme la gymnastique et le patinage artistique.

La CSRS a donné son aval pour que le programme se poursuive lors de la prochaine année scolaire, en précisant toutefois que des groupes de deuxième et de troisième cycles pourraient être formés avec des élèves d'étude-sport et des élèves des programmes réguliers de Carillon.

La situation avait d'abord été présentée aux commissaires.

Lors du dernier conseil des commissaires, il a été décidé qu'un état de situation serait présenté aux élus scolaires après la prochaine période d'inscription, « afin de décider du maintien ou non du programme étude-sport » de l'école primaire.

« Cette année, on le prolonge pour une année, car les parents auraient été avisés trop tard. On le prolonge pour une année, pour une décision l'année prochaine. On est très confiant... On tient au programme. L'année prochaine, au mois d'avril, on va revalider le nombre d'inscriptions et on va prendre une décision », précise le directeur général de la CSRS, André Lamarche.

Lorsque le nouveau programme avait été créé, les représentants de la CSRS avaient indiqué à La Tribune que c'est le Club de gymnastique de Sherbrooke Shergym, le Club de patinage artistique de Sherbrooke de même que des parents qui avaient approché l'organisation afin qu'elle offre ce type de formation.

Le programme vise à proposer « une approche d'entraînement différente qui se donne plus tôt dans la vie de l'athlète, soit durant sa scolarité au primaire ».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer