La folie Pokémon Go a atteint Sherbrooke

Pokemon Go is displayed on a cell phone... (Photo AP)

Agrandir

Pokemon Go is displayed on a cell phone in Los Angeles on Friday, July 8, 2016. Just days after being made available in the U.S., the mobile game Pokemon Go has jumped to become the top-grossing app in the App Store. And players have reported wiping out in a variety of ways as they wander the real world, eyes glued to their smartphone screens, in search of digital monsters. (AP Photo/Richard Vogel)

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La folie virtuelle mondiale du Pokémon Go a aussi atteint Sherbrooke.

Un groupe est attendu au parc Jacques-Cartier mardi soir pour tenter de découvrir où se cachent les figurines à l'aide du téléphone cellulaire.

La traque se poursuivra vers le centre-ville, indique-t-on  sur la page Facebook Pokémon GO : Sherbrooke  Près de 50 personnes disent qu'ils y seront, alors que plus de 200 internautes s'y intéressent.

Lancé aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Japon la semaine dernière, le jeu a malgré tout fait sensation dans le reste du monde.

Ce phénomène mondial fait les manchettes un peu partout sur la planète.

Les joueurs doivent se rendent sur le terrain à la recherche des petits monstres popularisés dans un dessin animé, à la fin des années 1990. Ces créatures apparaissent à l'écran des téléphones intelligents lorsque l'utilisateur le tient dans différents lieux publics, à différents moments dans la journée.

Au cours des derniers jours, il a été possible de voir des utilisateurs arpenter le parc Jacques-Cartier à la recherche de petits montres virtuels.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer