Jean-François Caron : le plus fort à Warwick

Le Festival hommes forts avait lieu cette fin... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Le Festival hommes forts avait lieu cette fin de semaine à Warwick

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(WARWICK) Jean-François Caron a encore une fois démontré qu'il était l'un des hommes les plus forts de la planète, devançant 11 rivaux du Québec, des États-Unis et d'Europe dans le cadre de la compétition invitation organisée dans le cadre du Festival hommes forts de Warwick.

Le Québécois a coiffé l'Américain Martins Licic au fil d'arrivée à l'aide de premières places aux épreuves de la marche du fermier et du medley. Les deux meilleurs ont laissé les autres compétiteurs loin dans leur sillon. On s'attendait notamment à plus de l'Irlandais Sean O'Hogan. Le champion de son pays en 2015 trône au sommet de son importante stature de 6 pieds 11 pouces et 440 livres, mais n'a pas su se faire justice face à plus forts que lui.

Les organisateurs estiment organiser la compétition la plus relevée au Canada et visent maintenant à faire leur marque sur la scène internationale. On a déjà annoncé la bonification des bourses afin d'accueillir des participants encore plus imposants.

« Le fait que nous avons reçu des participants d'un peu partout dans le monde nous a apporté visibilité et crédibilité cette année et nous voulons travailler maintenant à donner encore plus de fil à retordre à Jean-François Caron », rigole l'un des organisateurs de l'événement, Jean Boissonneault.

Les frères Boissonneault n'avaient pas encore de chiffre exact à donner en ce qui a trait à l'achalandage, mais on s'attend à ce qu'il soit similaire ou supérieur aux 25 000 entrées de 2015. Le week-end a été propulsé par une foule record massée dans le stationnement de l'aréna Jean-Charles Perreault lors du spectacle des Cowboys fringants. C'est ce même groupe qui avait permis d'établir le précédent recors en 2014.

Fort de son succès, le Festival entrevoit la possibilité d'attirer dans la région une formation musicale de grande envergure au cours des prochaines années. On est toutefois à la recherche de partenaires prêts à partager le risque.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer