Voie de contournement à Lac-Mégantic : Trudeau sommé de s'engager

Après les nombreuses allocutions qui ont constitué un... (La Tribune, Ronald Martel)

Agrandir

Après les nombreuses allocutions qui ont constitué un long réquisitoire pour obtenir une voie de contournement ferroviaire à Lac-Mégantic, la foule s'est dirigée à la traverse à niveau publique du chemin de fer, sur la rue Frontenac, pour y déposer de nombreux toutous, symboliquement, en hommage aux 47 victimes et aux 27 jeunes orphelins que la tragédie a produits le 6 juillet 2013.

La Tribune, Ronald Martel

<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(LAC-MÉGANTIC) On en attendait davantage, mais près de 1000 personnes se sont massés sous la partie couverte du trottoir, près du stationnement du Centre sportif Mégantic afin d'obtenir un engagement ferme pour la construction d'une voie de contournement ferroviaire nécessaire et que les Méganticois retrouvent la santé morale et physique.

La Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire avait organisé ce rassemblement destiné à exhorter le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, à venir à Lac-Mégantic annoncer la construction de la voie de contournement ferroviaire du centre-ville, afin que jamais plus la tragédie du 6 juillet 2013.

L'événement se voulait également une manifestation de solidarité, puisque plusieurs participants provenaient d'aussi loin que la Gaspésie, la Montérégie, Trois-Rivières, Deschaillons, Saint-Hyacinthe, Boucherville, etc., pour la plupart des membres d'organismes pour la sécurité dans les transports des matières dangereuses.

La Coalition en a profité pour publier un manifeste s'adressant à M. Trudeau, lui rappelant les faits marquants des trois dernières années, et lui demandant d'honorer ses engagements pris en fin de campagne électorale, l'automne dernier, en faveur de la construction de la voie de contournement, en plus de la signature de la pétition recueillie sur le perron de l'église, lors de la messe pour les 47 victimes.

Plusieurs orateurs ont pris la parole afin de demander plusieurs choses au gouvernement fédéral, en termes de sécurité ferroviaire, dont les politiques et les règles n'ont guère évolué depuis juillet 2013. Parmi eux, les plus applaudis ont été un membre de la Coalition, Richard Poirier, qui a résumé le travail de son organisme depuis trois ans, Daniel Green, qui a longtemps dirigé la Société pour vaincre la pollution, Fritz Edler, président de la Fédération des cheminots unis, travailleurs du rail des États-Unis, Bruce Campbell, ex-directeur du Centre canadien de politiques alternatives et actuellement professeur à l'Université d'Ottawa, Alain Deneault, qui a beaucoup dénoncé dernièrement les paradis fiscaux, les Panama Papers, en particulier, Jacques Tétreault, du Regroupement Vigilance Hydrocarbures Québec.

Le candidat à la course à la chefferie du Parti québécois Alexandre Cloutier a effectué une visite remarquée au rassemblement. « Je suis venu offrir mon soutien et ma solidarité aux résidants de Lac-Mégantic. Je demande à M. Trudeau de respecter sa parole, je l'invite à se présenter physiquement ici, à passer à l'acte pour aller de l'avant, même si l'étude de faisabilité de la voie de contournement n'est pas complétée, qu'il vienne s'engager moralement à la construire! », a-t-il mentionné en entrevue.

La foule a ensuite quitté le stationnement du Centre sportif Mégantic pour se rendre à la traverse à niveau publique de la rue Frontenac, pour y déposer les nombreux toutous qu'elle avait apportés afin d'honorer les 47 victimes de la tragédie et les 27 enfants qui en ont instantanément été faits orphelins.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer