Défi Félix-Deslauriers-Hallée: mission accomplie sous la pluie

Sébastien Roulier, ultramarathonien et pédiatre intensiviste au CIUSSS... (Spectre média, Julien Chamberland)

Agrandir

Sébastien Roulier, ultramarathonien et pédiatre intensiviste au CIUSSS de l'Estrie - CHUS, a couru 112 kilomètres samedi en tant que président d'honneur du Défi Félix-Deslauriers-Hallée. Ce qu'il a fait avant de donner une conférence sur le sujet dimanche? L'ascension à la course des monts Orford et Giroux!

Spectre média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Malgré les épais nuages qui ont refusé de se dissiper tout le week-end à Sherbrooke, laissant même échapper des averses à plusieurs reprises, les sportifs amateurs et d'élite ont été nombreux à prendre part aux diverses activités prévues dans le cadre de la sixième édition du Défi Félix-Deslauriers-Hallée.

« On est très contents malgré la température qui n'a pas été de notre côté cette année. Les cinq premières éditions, on a une météo extraordinaire, alors une fois sur six, c'est quand même bien! », fait remarquer le responsable du Défi et père de Félix, Benoit Hallée.

Organisé à la mémoire de Félix Deslauriers-Hallée, décédé à l'âge de 20 ans d'un rare cancer, le Défi est un événement-bénéfice visant à amasser des fonds pour la Fondation québécoise du cancer, plus spécialement pour les 15 à 39 ans atteints de cette maladie de plus en plus commune. Depuis 2010, c'est 245 000 $ que cette initiative a permis de recueillir.

Puisque Félix adorait les sports, il s'agit aussi d'une occasion de sensibiliser la population aux bienfaits pour la santé des saines habitudes de vie et de la pratique régulière d'activité physique.

Bien que plusieurs personnes aient participé au tournoi de touch-football et de soccer, à la randonnée de vélo, à la séance de yoga extérieure et aux courses autour du lac des Nations, le père de Félix ne s'attend pas à dépasser la somme collectée l'an dernier, soit 40 000 $.

« Avec la pluie, on n'a pas eu beaucoup de gens qui se sont inscrits la journée même, contrairement aux autres années, explique-t-il. Alors c'est sûr qu'on ne battra pas de record, mais on a eu quand même une super belle édition. »

Une course de 112 kilomètres

Pour une deuxième année consécutive, l'événement se déroulerait sous la présidence d'honneur de l'ultramarathonien et pédiatre intensiviste au CIUSSS de l'Estrie - CHUS, Sébastien Roulier, qui a couru 112 kilomètres pour l'occasion samedi, en 9 heures 47 minutes.

Celui qui a participé à 148 courses chronométrées depuis l'an 2000 - sans jamais en abandonner une seule - a également donné une conférence au parc Jacques-Cartier dimanche après-midi pour clôturer le Défi et partager ses expériences de course, dont celle de la veille.

« Entre courir au soleil à la grosse chaleur ou avec un peu de pluie, j'aime mieux la pluie de toute façon, alors ça s'est super bien passé, mentionne-t-il. En fait, je pense que la pluie m'a aidé parce qu'elle me refroidissait au fur et à mesure. »

Le secret derrière les exploits de ce « guerrier », comme il se surnomme lui-même, qui a traversé près de 30 ultramarathons? Son endurance et sa détermination, dit-il. D'ailleurs, il raconte qu'au 62e kilomètre de sa course de ce week-end, lorsque l'un des membres organisateurs, Claude Fraser, a cessé de le suivre à vélo, Sébastien Roulier a dû faire face à une « petite baisse de moral ».

« Mais avec tout ce que j'ai fait comme coureur, je sais que ces baisses de moral là ne sont que passagères, indique-t-il. Alors je continue à avancer, un pas à la fois. »

Quant à son implication dans le Défi Félix-Deslauriers-Hallée, Sébastien Roulier considère comme un honneur que l'équipe organisatrice lui ait fait confiance pour une deuxième année.

« C'est sûr que quand on allie la pratique du sport avec un aspect plus médical comme le cancer, ça vient me rejoindre. (...) Je pense que le Défi véhicule vraiment de bonnes valeurs. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer