La sculpture de Sylvie Daigle sera reconstruite

L'artiste Pierre Chouinard, qui avait réalisé l'oeuvre d'art... (Archives, La Tribune)

Agrandir

L'artiste Pierre Chouinard, qui avait réalisé l'oeuvre d'art en hommage à Sylvie Daigle, a reçu le mandat de la Ville de Sherbrooke de réaliser une nouvelle sculpture, non identique, qui respectera le concept original de l'oeuvre qui a été vandalisé en octobre 2015.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) L'oeuvre d'art en hommage à Sylvie Daigle, vandalisée en octobre 2015, sera reconstruite. Le conseil municipal a confié un mandat à l'artiste ayant réalisé l'originale, Pierre Chouinard, pour qu'il réalise une nouvelle sculpture, non identique, mais qui respecterait le concept original.

L'automne dernier, la statue de l'ex-olympienne avait été partiellement détruite pendant la nuit. Une partie de la tête, un bras et une jambe avaient été endommagés.

Le montant nécessaire au retrait de l'oeuvre, à la production de la nouvelle sculpture, à son installation ainsi qu'à son inspection par des ingénieurs en structure est de 23 309 $ plus les taxes. La Ville de Sherbrooke reçoit toutefois un don de 10 000 $ qui contribue à la reconstruction de cette oeuvre commémorative. Le Groupe Béton de l'Université de Sherbrooke fait également don du béton haute performance et du temps de travail requis pour couler l'oeuvre.

La sculpture proposée sera composée d'un personnage en béton haute performance et d'un anneau en acier inoxydable, qui symbolise une médaille olympique. Sylvie Daigle avait d'ailleurs remporté des médailles aux Jeux olympiques d'hiver de Calgary et de Lillehammer. Elle avait été nommée citoyenne d'honneur de la Ville de Sherbrooke en 1994.

L'oeuvre originale avait été réalisée en 2002 et installée au parc Sylvie-Daigle. Les dommages subis à la suite des actes de vandalisme étaient tellement importants qu'il n'était pas envisageable de procéder à une restauration. Une réparation aurait laissé des traces apparentes. La reconstruction était donc nécessaire.

Les travaux de réalisation de la nouvelle sculpture s'échelonneraient sur environ onze semaines, si bien que la nouvelle oeuvre pourrait être installée à l'automne 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer