Palais de justice: la salle 1 pourra accueillir des «mégaprocès»

La salle principale du palais de justice de... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

La salle principale du palais de justice de Sherbrooke fera l'objet d'un réaménagement majeur afin d'être en mesure d'accueillir des mégaprocès.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La salle principale du palais de justice de Sherbrooke fera l'objet d'un réaménagement majeur au cours des prochains mois.

La salle 1 sera mise aux normes afin d'être en mesure d'accueillir des « mégaprocès » dans le cadre du « Plan Accès Justice » lancé en septembre 2011.

Le palais de justice de Sherbrooke a été ciblé parmi 13 autres au Québec afin d'être en mesure d'accueillir des procédures judiciaires concernant un grand nombre d'accusés, un grand volume de preuve sur support technologique et nécessitant un niveau de sécurité très élevé.

Le porte-parole de la Société québécoise des infrastructures (SQI) Martin Roy explique que la salle 1 et la salle des délibérations seront réaménagées et qu'un local technique sera fait.

« Nous ne pouvons pas pour le moment fournir d'indication sur l'échéancier ou les coûts. L'appel d'offres sera lancé au cours des prochaines semaines. Les firmes d'architectes et d'ingénieurs qui travailleront au projet ont été embauchées à la fin mai », explique le porte-parole de la SQI.

«L'échéancier doit tenir compte des activités judiciaires.»


Une réunion de démarrage du projet a été faite au cours des dernières semaines.

« Le projet est prévu pour être réalisé en 2017. L'échéancier doit tenir compte des activités judiciaires », mentionne Martin Roy de la SQI.

Les palais ciblés dans le cadre du « Plan Accès Justice » sont le résultat d'un exercice réalisé en collaboration avec les autorités de la Cour du Québec, de la Cour supérieure, du Directeur des poursuites criminelles et pénales ainsi qu'avec le ministère de la Sécurité publique. 

L'objectif du ministère de la Justice du Québec en 2011 était de munir toutes les régions du Québec de telles installations. Ainsi, les palais de justice de Rimouski, Baie-Comeau, Saguenay, Québec, Trois-Rivières, Val-d'Or, Sherbrooke, Gatineau, Longueuil, Laval, Saint-Jérôme, Montréal et le Centre judiciaire Gouin à Montréal ont été ciblés.

En 2013, les bureaux du directeur aux poursuites criminelles et pénales (DPCP) de Sherbrooke avaient été agrandis de façon considérable.

Les travaux de réaménagement d'un peu plus d'un million $ avaient permis de remplir tout l'espace qui était encore disponible au palais de justice de Sherbrooke.

L'espace autrefois occupé par la Société immobilière du Québec (SIQ) au rez-de-chaussée du bâtiment de la rue King Ouest avait été ajouté à l'espace occupé par le DPCP, situé au premier étage. 

Le palais de justice de Sherbrooke de la rue King Ouest a été inauguré en 1987. Il avait été construit au coût de 15 millions $.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer