24 logis pour les moins nantis

Éric Deslauriers, membre du conseil d'administration des Habitations... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Éric Deslauriers, membre du conseil d'administration des Habitations L'Équerre, le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, Martin Coiteux, le député de Saint-François, Guy Hardy, et la conseillère municipale de l'arrondissement de Fleurimont, Danielle Berthold, étaient réunis lundi pour lancer la construction d'un nouvel immeuble.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Charlotte R. Castilloux</p>
Charlotte R. Castilloux

Journaliste stagiaire

La Tribune

(Sherbrooke) Pas moins de 24 nouveaux logements communautaires seront disponibles pour des personnes et des familles moins bien nanties de Sherbrooke dès janvier 2017.

Une initiative des Habitations L'Équerre, cet immeuble sera disponible non seulement pour des personnes seules à faible revenu, mais également pour des familles nombreuses vivant des difficultés financières. Parmi les logements qui seront construits, certains abriteront jusqu'à quatre chambres pour ainsi offrir l'espace nécessaire aux grandes familles. Un tel projet permettra à plusieurs citoyens d'avoir un toit adéquat et offrira une meilleure qualité de vie aux locataires.

Ce bâtiment construit rue André-Breton sera le premier que l'organisme réalisera avec la contribution du programme AccèsLogis Québec de la Société d'habitation du Québec (SHQ). Pour l'occasion, le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, Martin Coiteux, était présent pour dévoiler le projet.

Ayant lui-même habité dans une coopérative pendant ses études à Sherbrooke, le ministre Coiteux s'est dit enchanté et fier de la contribution du gouvernement du Québec dans ce projet. « C'est important de mettre sur le marché des habitations à loyers modiques, affirme le ministre. Le gouvernement du Québec est fier de s'associer à des projets qui facilitent la vie des familles québécoises ».

« Un tel projet répond à nos valeurs profondes qui nous animent à la Ville et au conseil municipal, comme la solidarité et l'inclusion sociale », affirme le maire Bernard Sévigny. Celui-ci souligne également qu'il y a des Sherbrookois dans le besoin et que c'est du devoir de la Ville de superviser et de pourvoir aux besoins de la population, d'où l'importance d'investir dans des immeubles sociaux. L'implication de la Ville de Sherbrooke au projet s'insère dans l'objectif d'offrir une centaine de logements communautaires additionnels par année.

Le gouvernement du Québec investira plus de 1,5 M$ sous la forme d'une subvention par la SHQ pour la construction des 24 logements des Habitations L'Équerre. La Ville de Sherbrooke, elle, investira plus de 200 000 $. Au total, les travaux nécessiteront des investissements de plus de 3,2 M$.

En plus de l'aide à la construction, le SHQ et la Ville de Sherbrooke permettront à 12 familles qui résideront dans l'immeuble de bénéficier du programme Supplément au loyer. Ce programme gouvernemental vise à offrir une aide financière afin de diminuer le coût du loyer pour qu'il corresponde à 25 % du revenu familial.

Le ministre Coiteux en a profité pour annoncer que le gouvernement du Québec prévoit revoir ses programmes d'aide financière et d'accès aux logements. « On a de bons programmes, mais ils sont peut-être trop normés. Comme si toutes les municipalités étaient pareilles, ce qui n'est pas le cas », a expliqué le ministre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer