La salle pour la jeunesse ne sera pas au Centennial

Le Théâtre Centennial compte 800 places alors que... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le Théâtre Centennial compte 800 places alors que l'objectif de la salle de diffusion intermédiaire est d'environ 300 places.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le conseiller Pierre Tardif avait promis qu'il reviendrait à la charge pour savoir s'il était possible d'aménager la salle de diffusion intermédiaire attendue à Sherbrooke au Théâtre Centennial. Il a donc soulevé la question au conseil municipal lundi. Le maire Bernard Sévigny a rappelé que le Théâtre Centennial n'était pas adapté pour ce genre de projet.

Rappelons que l'Université Bishop's a annoncé en avril être forcée de mettre fin à la programmation professionnelle du Centennial en raison de sa « situation financière précaire » et de ses efforts pour équilibrer son budget.

« Il y a six semaines, je vous ai demandé de regarder les possibilités d'adapter le Théâtre Centennial comme un lieu de diffusion pour un public jeunesse. Avez-vous regardé ces possibilités? Si oui, quelles sont vos observations, et si non, pourquoi ne pas avoir regardé cette possibilité? » a lancé M. Tardif pendant la période des commentaires des élus.

« Quand la question s'est posée, j'en ai discuté avec Mme [Marie-France] Delage (NDLR : directrice générale adjointe-relations avec la communauté) et ce qui en est ressorti, c'est que quand l'évaluation a été faite du dossier, toutes les salles ont été analysées sur le territoire de la ville de Sherbrooke. Dans le cas du Théâtre Centennial, ce n'est pas adéquat, autant pour sa qualité que pour sa localisation. Ça ne répond pas aux besoins », a expliqué le maire Bernard Sévigny.

« Ça ne répond pas aux besoins selon tous ceux qui ont gravité autour de ce dossier-là au cours des dernières années, et c'est une évidence. D'ailleurs, le lendemain du jour où vous avez soulevé la question, je pense que Mme [Lili] Bergeron (NDLR : Directrice générale de Côté Scène) avait indiqué aux journalistes que la salle est loin d'être adaptée pour les besoins des productions du Centre des arts de la scène Jean-Besré. Nous sommes au même endroit. Ce n'est pas une option sur laquelle il faudrait travailler. »

Le président du comité exécutif Serge Paquin a rappelé que le Théâtre Centennial compte 800 places alors que l'objectif de la salle de diffusion intermédiaire est d'environ 300 places.

Les travaux avancent au Gouverneur

Les travaux pour l'aménagement extérieur de l'Hôtel Gouverneur de Sherbrooke sont presque terminés. Si le permis pour ces travaux arrivait à échéance lundi, la Ville de Sherbrooke a accordé une prolongation des droits jusqu'au 22 juin.

Aux communications de la Ville de Sherbrooke, on précise qu'un inspecteur s'est rendu sur le chantier pour constater l'avancement des travaux. Puisqu'il ne manque que l'ajout de gazon et le revêtement de la marquise, la Ville a prolongé le permis pour les travaux extérieurs.

En ce qui concerne les travaux intérieurs, le permis arrivait à échéance également le 6 juin. Dans ce cas, un nouveau permis a été délivré. Il expirera le 11 décembre.

L'Hôtel Gouverneur est en chantier depuis 2012 sur la rue King Ouest. La valeur des travaux était estimée à 3,5 M$. L'ouverture a été maintes fois repoussée. Le site internet de la chaîne indique toujours que l'ouverture est prévue en 2016. L'établissement actuel est fermé depuis 2004.

Il n'a pas été possible de nous entretenir avec le propriétaire de l'hôtel Jacques Goupil mercredi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer