Groupe Laroche rencontrera les citoyens de Brompton

Le Groupe Laroche tiendra sa promesse de créer... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le Groupe Laroche tiendra sa promesse de créer un espace de dialogue avec les citoyens de Brompton concernant son projet résidentiel projeté entre l'école secondaire de Bromptonville, la rue Laval et l'autoroute 55.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Groupe Laroche tiendra sa promesse de créer un espace de dialogue avec les citoyens de Brompton concernant son projet résidentiel projeté entre l'école secondaire de Bromptonville, la rue Laval et l'autoroute 55. Une rencontre citoyenne est planifiée le 22 juin à 18 h 30, au 133, rue Laval.

La première phase du projet résidentiel visait à construire une centaine d'habitations. Des citoyens inquiets avaient toutefois manifesté leur désaccord lors d'une consultation publique qui portait plutôt sur un projet commercial en bordure de la rue Laval. Le Groupe Laroche avait alors choisi de mettre son projet résidentiel sur la glace et de créer un espace de discussion pour l'adapter aux attentes citoyennes.

Le vice-président du Groupe Laroche, Éric Laroche, a mentionné dans un communiqué que tous les citoyens sont invités à poser des questions et à faire valoir leur point de vue sur le projet. « Nous aurons une véritable occasion de discuter à fond de ce projet et de rendre clair qu'il ne vise pas, comme l'ont prétendu certains au cours des derniers mois, à couper tous les arbres et à déboiser tout le terrain situé sur la propriété des Frères du Sacré-Coeur. Notre projet, s'il se réalise, ne réduira que très minimalement la surface boisée et il préservera les principaux attraits du site actuel. »

M. Laroche spécifie que son groupe « réalise des projets avec et pour la population et nous ne souhaitons pas proposer un projet qui n'aurait pas l'aval des citoyens concernés ».

Il est prévu que les citoyens présents à la rencontre iront « marcher le site » avec le promoteur pour « bien visualiser » ce qu'il souhaite réaliser. « C'est après cette rencontre que nous déciderons si nous devons apporter des modifications ou non à ce projet », ajoute M. Laroche dans un communiqué.

En avril, M. Laroche affirmait avoir déjà reçu des appels pour des terrains si le projet résidentiel se réalisait.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer