400 jeunes initiés aux plaisirs de jeter sa canne à l'eau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Plus de 400 jeunes Estriens ont été initiés aux plaisirs de jeter sa canne à l'eau en cette fin de semaine de la Fête de la Pêche.

Dans le cadre de cet événement, plusieurs municipalités offrent des activités pour toute la famille. L'édition sherbrookoise de ce rassemblement de pêcheurs est, depuis plusieurs années, la plus importante au Québec.

« Le but de cet événement est sans aucun doute la promotion de la pêche, mais surtout auprès des jeunes », souligne Serge Forest, président d'honneur de la Fête de la Pêche de Sherbrooke, en mentionnant que plus de 400 enfants ont participé à l'activité Pêche en herbe se déroulant à la Halte du passant et au parc Blanchard.

Lors de ces courtes formations, les jeunes apprenaient les rudiments de la pêche, l'anatomie des poissons ainsi que les différentes lois qui régissent les pêcheurs. « On leur donne des bases, mais on veut surtout qu'ils développent un contact privilégié avec la nature », explique Marc St-Laurent, membre du comité de la Fête de la Pêche.

À la fin de l'activité, tous les participants recevaient un permis de pêcheur valide jusqu'à leur 18 ans en plus d'une canne à pêche. Évidemment, les familles étaient invitées à rester sur place pour que les enfants puissent découvrir le plaisir de sortir leur premier poisson de l'eau.

« C'est la troisième année qu'on vient, c'était au tour de mon plus jeune de venir chercher son permis », affirme la mère de trois jeunes pêcheurs, en soulignant que la pêche est une activité qui rassemble toute la famille. En effet, selon M. St-Laurent, la pêche permet de vivre de paisibles moments avec ses enfants. « Plusieurs parents profitent de l'occasion pour renouer avec la pêche en faisant découvrir l'activité à leurs enfants », explique-t-il.

La truite de 10 000 $ toujours à l'eau

Depuis vendredi, nagent dans les eaux de la rivière Magog, vingt truites étiquetées. Les pêcheurs qui sortaient de l'eau l'une de ces truites pouvaient gagner jusqu'à 10 000 $. Seulement deux personnes ont mis la main sur ces fameuses truites, Ginic Ramau et Nicolas Poulin. Même s'ils n'ont pas remporté le 10 000 $, ils sont repartis respectivement avec 1000 $ et 250 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer