Jean-François Lisée lance sa tournée à Sherbrooke

Originaire de la région, Jean-François Lisée a choisi... (Photo fournie)

Agrandir

Originaire de la région, Jean-François Lisée a choisi Sherbrooke pour tenir le premier événement officiel régional du lancement de sa course à la chefferie du Parti québécois (PQ).

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Charlotte R. Castilloux</p>
Charlotte R. Castilloux

Journaliste stagiaire

La Tribune

(Sherbrooke) « C'est de Sherbrooke que j'ai eu le plus d'appuis rapidement. »

Originaire de la région, Jean-François Lisée a choisi Sherbrooke pour tenir le premier événement officiel régional du lancement de sa course à la chefferie du Parti québécois (PQ).

Le soutien des Estriens s'est fait ressentir samedi matin, car près d'une centaine de citoyens étaient rassemblés au Pizzicato pour encourager M. Lisée dans sa campagne. « Faire un lancement avec autant de personnes à Sherbrooke, ce n'est pas qu'un succès, c'est un grand succès », affirmait M. Lisée, en soulignant l'importance de l'événement.

Au côté de M. Lisée, plusieurs politiciens reconnus dans la région étaient venus montrer leur appui au candidat. Parmi eux, on retrouvait notamment Serge Cardin, député de Sherbrooke de 1998 à 2011 pour le Bloc québécois et de 2012 à 2014 pour le PQ, Marc Bouliane, député du Bloc Québécois de Mégantic-L'Érable, et François Beaulne, représentant parlementaire des Nations Unies au Cambodge depuis 2005.

Tous les représentants présents venaient appuyer la candidature de M. Lisée au poste de chef du Parti québécois. Très près de ses partisans, M. Lisée soutient que l'élément essentiel en politique est d'être à l'écoute des citoyens. « On aimerait un référendum, mais la population n'en veut pas, elle n'est pas prête », affirme-t-il.

Placée au coeur du parti, la souveraineté est l'un des principaux enjeux que M. Lisée met de l'avant dans sa campagne. « Je suis le seul à promettre qu'il n'y aura pas de référendum dans le premier mandat », explique le candidat en soulignant tout de même l'excellence de ses adversaires à la chefferie.

L'avenue que souhaite donner M. Lisée à la question référendaire est audacieuse pour le PQ. Mais selon le politicien, il ose dire tout haut ce que plusieurs pensent tout bas. « J'ai senti que j'avais le devoir de présenter cette idée », mentionne-t-il en disant qu'au moins il aura essayé.

Jean-François Lisée continuera sa tournée de lancements régionaux, mais reviendra dans la région le 26 juin pour faire un lancement national dans sa ville d'origine, Thetford Mines.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer