Sécurité ferroviaire: une audience à Lac-Mégantic

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(LAC-MÉGANTIC) Le Comité permanent des transports, de l'infrastructure et des collectivités du Canada sera à Lac-Mégantic le vendredi 3 juin et recevra en audition la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire (CCOESF) de Lac-Mégantic.

Cette rencontre et l'invitation de la CCOESF sont sous l'égide du député de Mégantic-L'Érable, Luc Berthold.

Les travaux de ce comité consistent à examiner le travail de Transports Canada et d'Infrastructure Canada, en plus des organismes et partenaires qui relèvent de leurs portefeuilles.

La CCOESF a l'intention d'y aborder la problématique de l'état lamentable de certaines portions de voie ferrée qui traversent Lac-Mégantic, de même que la pertinence d'y construire rapidement une voie de contournement, nécessaire au rétablissement de la santé des Méganticois.

«Nous ne sommes pas satisfaits que le ministre Marc Garneau et le président de la CMQR, John Giles, soient venus nous dire que les rails sont parfaits et sécuritaires, alors que la firme AÉCOM rétorque qu'il faut un investissement de 35 millions $ pour les améliorer, lors du dévoilement de la première phase de l'étude de faisabilité de la voie de contournement ferroviaire», réprouve M. Bellefleur.

Ce dernier a ensuite avoué qu'en tant que porte-parole de la CCOESF, il en était à peaufiner son intervention auprès du Comité permanent des transports, avec les autres membres de son organisme.

«Nous trouvons important de faire connaître la présence de ce comité à Lac-Mégantic, lequel vient lui aussi prendre le pouls de la population, comme l'ont fait les deux députés du NPD, dernièrement.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer