Une recrue canine au SPS

L'enquêteure Mélanie Bédard, spécialisée dans les enquêtes avec...

Agrandir

L'enquêteure Mélanie Bédard, spécialisée dans les enquêtes avec les enfants, sera le maître-chien de Kanak, un labrador d'un an et demi. Il a été formé par la fondation MIRA.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Service de police de Sherbrooke (SPS) fait figure de pionnier au Québec en ajoutant à ses méthodes d'intervention un chien de soutien pour les victimes dans le cadre du processus judiciaire.

Le corps policier a présenté lundi sa recrue canine, Kanak.

L'enquêteure Mélanie Bédard, spécialisée dans les enquêtes avec les enfants, sera le maître-chien de ce labrador d'un an et demi. Il a été formé par la fondation MIRA.

« Kanak sera utilisé auprès des jeunes enfants victimes d'abus physiques ou sexuels. Il peut être très difficile pour un adulte de dénoncer un agresseur, alors ce l'est encore davantage pour un enfant. Le chien sert en quelque sorte de diversion pour motiver l'enfant à venir nous rencontrer pour faire une déposition. Les parents pourront dire à leur enfant qu'il y aura un chien juste pour lui afin de l'accompagner et le sécuriser. Nous visons à ce que l'enfant soit plus détendu pour offrir des détails pertinents à l'enquête. Pour l'enquêteur, la présence de Kanak permettra entre autres de briser la glace et de créer le lien de confiance », explique la détective Mélanie Bédard du SPS.

Kanak pourra servir tout au long du processus judiciaire.

« Nos entrevues avec les victimes sont filmées. Un enfant gêné de raconter l'agression sexuelle dont il a été victime pourrait bien se confier au chien. S'il y a des confessions, elles pourront servir de preuve contre l'agresseur. Kanak pourra servir lors de la rencontre avec l'enquêteur, avec le procureur aux poursuites criminelles et même ultimement lors d'un témoignage au tribunal. Un article du Code criminel permet la présence d'une personne de confiance. Je pourrais être cette personne accompagnée du chien. Il y a de la jurisprudence à ce sujet dans l'ouest du pays », explique le maître-chien de Kanak.

 

Expérience positive

Selon elle, les enfants vivront avec cette nouvelle approche une expérience plus positive du contact avec les policiers.

« Ça peut permettre de changer la perception de la police. Lorsque Kanak ne sera pas utilisé aux enquêtes, il sera utilisé à la division de sécurité des milieux. Lors de la visite des policiers communautaires dans les écoles et les festivals, il sera utilisé pour favoriser le rapprochement avec la population. Il pourra permettre de briser la glace, d'engager la conversation », mentionne Mélanie Bédard

Le directeur adjoint aux opérations du SPS, Danny McConnell, est très heureux de la mise en place d'un chien de soutien au sein de l'organisation.

« C'est une fierté pour nous de mettre en place un tel projet-pilote. C'est une technique d'enquête et d'entrevue qui n'est pas utilisée ailleurs au Québec. Dans plus de 80 pour cent de nos interventions, nous sommes en relation d'aide. Nous devions nous adapter pour offrir un meilleur soutien à nos jeunes victimes d'abus sexuels ou physiques. Ce chien a comme objectif de faire baisser le stress, l'anxiété », mentionne Danny McConnell.

Cette technique est utilisée depuis 25 ans aux États-Unis où 70 chiens sont utilisés dans 31 États. Une dizaine de corps policiers au Canada

utilisent cette technique depuis 2010, mais le SPS est le premier au Québec.

« Le Service de police de Sherbrooke a mis en place un très beau projet. Nous avons contribué à la formation du chien. C'est vraiment impressionnant l'effet que peut avoir un chien sur les enfants. Je suis certain de l'effet positif sur les victimes », estime Noël Champagne de la Fondation MIRA.

Partager

À lire aussi

  • Le chien Kanak n'a pas chômé

    Sherbrooke

    Le chien Kanak n'a pas chômé

    Depuis son arrivée au sein du Service de police de Sherbrooke (SPS), le chien Kanak n'a pas chômé. Le premier chien de soutien émotionnel au Québec... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer