Une belle journée pour Bianca Bolduc

Épuisée par ses traitements, Bianca Bolduc a préféré... (Spectre média, Maxime Picard)

Agrandir

Épuisée par ses traitements, Bianca Bolduc a préféré ne pas s'adresser aux médias samedi, mais l'espace d'une journée, sa famille et elle ont pu mettre la maladie qui l'afflige de côté. Sophie Vincent, sa fille Eugénie Renault, Vicky Sauvageau et son garçon Louka Comtois étaient de l'organisation de l'événement La vie est belle pour venir en aide à la maman de Isaac et Jacob St-Pierre (à l'avant) pendant sa seconde lutte contre le cancer.

Spectre média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Avec un soleil radieux, des enfants qui s'amusent et les parents de ces derniers qui affichent de larges sourires, l'événement La vie est belle portait bien son nom samedi en dépit de sa raison d'être.

« Il fait pas mal chaud pour du work-out! », faisait toutefois remarquer Vicky Sauvageau, l'organisatrice de la journée familiale organisée afin d'amasser des dons pour venir en aide à Bianca Bolduc.

Rappelons que cette Magogoise doit subir des traitements à Francfort, en Allemagne, pour combattre des masses cancéreuses qui s'attaquent à son foie et que chaque voyage coûte plus de 20 000 $. Elle était en rémission d'un cancer du sein depuis quatre ans l'an dernier après avoir reçu un diagnostic tardif en 2010, mais la maladie est réapparue en 2015 et s'est propagée à d'autres organes, dont le foie. Après un premier séjour en Allemagne au début du mois de mai, Mme Bolduc doit y retourner un peu plus tard en juin.

Épuisée par ses traitements, Bianca Bolduc a préféré ne pas s'adresser aux médias samedi, mais l'espace d'une journée, sa famille et elle ont pu mettre la maladie qui l'afflige de côté, assure Mme Sauvageau.

« C'est une grosse vague d'amour pour elle et elle se laisse bercer par cette vague-là. Elle s'est reposée toute la semaine et elle a pris le peu d'énergie qu'elle a pour être ici aujourd'hui, mais elle est venue chercher beaucoup d'énergie positive. »

« Je voulais mettre la maladie de côté, qu'ils l'oublient pendant une journée, tout en amassant des fonds et les gens ont répondu super bien et on avait une bonne coordination. L'important, c'était que les enfants aient du plaisir et ils en ont amplement en ce moment, y compris les enfants à Bianca. Est-ce qu'il y a un meilleur médicament, quelque chose de plus contagieux, que le rire d'un enfant? » questionne Vicky Sauvageau.

Encan silencieux, work-out géant, initiation au yoga, tombola, vente de hot-dog, jeux gonflables et maquillage figuraient notamment au menu de l'événement tenu à l'école Saint-Patrice/Brassard où environ 400 personnes se sont présentées. Les camarades de classe des enfants de Bianca ont également tenu un kiosque pour vendre des cupcakes qu'ils ont faits eux-mêmes et ont fait des cartes pour remercier les commanditaires qui soutiennent Bianca.

« Ça sensibilise les jeunes à la maladie qui peut toucher des proches et pour les enfants de Bianca, de voir les autres prendre le temps de faire une carte pour la cause de leur mère, ça leur a vraiment fait du bien. »

Au total, la journée a permis d'amasser 7000 dollars qui seront directement remis à la famille Bolduc. Un souper spaghetti est aussi prévu à la Pizzeria Orford, le 6 juin.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer