Festival du bacon : « Le petit laisser-aller du week-end »

Près de 300 personnes ont couru 5 km afin de... (Spectre média, Maxime Picard)

Agrandir

Près de 300 personnes ont couru 5 km afin de remporter des tranches de bacon dans le cadre du Festival du bacon au parc du Domaine-Howard.

Spectre média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Charlotte R. Castilloux</p>
Charlotte R. Castilloux

Journaliste stagiaire

La Tribune

(Sherbrooke) Plusieurs coureurs ont pris d'assaut la rue Ontario pour la Course du bacon sous le soleil et la chaleur de ce samedi matin.

Le concept ludique « on vous redonne les calories perdues » de la course du Festival du bacon a attiré près de 300 joggeurs amoureux du bacon. Ayant dépensé plusieurs calories pendant 5 km, les coureurs recevaient fièrement, à la ligne d'arrivée, non pas une médaille, mais une boite de bacon.

Le soleil était au rendez-vous pour le plaisir de plusieurs, mais rendait la course plus difficile. « Avec la chaleur, ils l'ont mérité leur bacon », s'amuse à dire Leslie Tran, directrice

générale du Festival du bacon. Mais, même avec la chaleur, les participants terminaient leur 5 km avec le sourire et étaient satisfaits de leurs efforts. « Il fait chaud et il y a de la côte, mais c'était vraiment le fun! mentionne une coureuse, maintenant on s'en va manger du bacon! »

Après la course, tous étaient invités à venir participer au Festival du bacon où nourriture et activités familiales étaient au rendez-vous toute la fin de semaine.

Un festival « cochon »

Plusieurs exposants étaient présents samedi et dimanche au parc du Domaine-Howard pour donner la chance aux participants de goûter à leurs spécialités extravagantes mettant en vedette le bacon. Selon Bob le chef, porte-parole de l'événement, « en tant que cuisinier, c'est vraiment sans limites ce qu'on peut faire avec le bacon », d'où l'intérêt pour les exposants d'être créatifs et audacieux.

Quand on pose la question : pourquoi un festival du bacon à Mme Tran, elle répond instinctivement « pourquoi ça existait pas déjà? » En effet, l'engouement pour cet aliment est incontestable chez plus d'un. « On fait plus d'exercices et on fait attention à ce qu'on mange pendant la semaine, le bacon c'est le petit laisser-aller du week-end, un petit vice personnel », mentionne Bob le Chef, en affirmant que lui-même est un fervent amateur de bacon.

Les différentes nouveautés du Festival, dont la course et la projection de classiques cinématographiques, auront intéressé un nombre impressionnant de participants. Les organisateurs espéraient rassembler près de 30 000 amateurs de bacon, ce qui a été réussi selon les dires d'un membre de l'équipe responsable du Festival.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer