Des enfants handicapés au camp St-Pat's en septembre 2017

Situé sur les rives du lac Stoke, le camp St-Pat's sera transformé en une... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Situé sur les rives du lac Stoke, le camp St-Pat's sera transformé en une colonie de loisirs adaptée pour les enfants handicapés et défavorisés de tous âges. Le camp deviendra également un lieu d'entraînement pour les athlètes paralympiques.

Ce projet de revitalisation, résultant d'une alliance entre l'Association St-Pat's Old Boys et la Société pour les enfants handicapés du Québec (SEHQ), comprend la construction d'une grande auberge où tous les enfants seront rassemblés.

« On va pouvoir accueillir 70 enfants par séjour de 10 jours, donc 4 séjours par été. L'hiver, on va avoir 20 week-ends. On devrait avoir, en tout et partout, 280 enfants l'été et à peu près 500 enfants plus âgés au cours des autres saisons », mentionne Jean R. Fabi, Fondateur, président et chef de la direction de FlexGroup.

Représentant un investissement de 5 millions de dollars, la mise à neuf du camp devrait être terminée en septembre 2017.

Nouvelle porte-parole

La Société pour les enfants handicapés du Québec a également profité de l'annonce de ce projet pour dévoiler l'identité de sa nouvelle porte-parole, la médaillée paralympique et sénatrice Chantal Petitclerc.

« C'est une immense fierté pour la grande famille de la Société de pouvoir compter sur l'appui d'une femme qui personnifie la détermination et la passion, deux qualités qui inspireront sûrement les enfants handicapés et les encourageront à miser sur leurs habiletés, plutôt que leurs incapacités, dans la poursuite de leurs ambitions », a affirmé Jean Duchesneau, président de la Société.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer