Estrie Aide et FEVE joignent leurs forces

Estrie Aide et le FEVE joignent leurs forces... (La Tribune, René-Charles Quirion)

Agrandir

Estrie Aide et le FEVE joignent leurs forces

La Tribune, René-Charles Quirion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Dans un objectif de faire de Sherbrooke un pôle d'excellence et d'innovation en matière d'écoresponsabilité, de réemploi, de recyclage et de valorisation des matières résiduelles, Estrie Aide et l'organisme FEVE unissent leurs forces.

L'entreprise d'économie sociale contribuera à la hauteur d'environ 20 000 $ pour assurer une coordination à temps plein de l'organisme Festivals et événements verts de l'Estrie (FEVE) et un support administratif à l'équipe.

«C'est un beau partenariat très novateur entre deux organismes d'économie sociale très impliqués dans la communauté, qui partagent des vues environnementales et qui vont au-delà des mots. L'idée est de rassembler nos forces vives. Nous visons à faire en sorte que FEVE atteigne son autonomie financière d'ici deux ou trois ans. Nous allons apporter un soutien logistique en prêtant nos camions, du personnel et de l'entreposage», explique le directeur général d'Estrie Aide, Claude Belleau.

L'équipe de FEVE demeure autonome dans ce partenariat.

«Nous vivons à une époque où nous devons développer des alliances stratégiques. FEVE devient un partenaire complémentaire d'Estrie-Aide. Ce type d'alliance est important. Nous consolidons notre base afin de pouvoir offrir de nouveaux services», mentionne le président du FEVE, Pierre Morency.

«Nous voulons être un antidote à la morosité ambiante. Nous voulons assurer une survie au-delà du financement public. Nous mettons en place un partenariat profitable en brisant les silos. Ce projet est porteur d'avenir en faisant le maillage entre nos deux organisations. Le travail d'équipe est toujours plus gagnant», ajoute Claude Belleau.

L'organisme FEVE s'inscrit comme un legs des équipements qui ont servi lors des Jeux du Canada qui se sont déroulés à Sherbrooke en 2013.

Au cours de ses deux premières années d'existence, FEVE a accompagné 52 événements, formé des centaines de bénévoles, détourné plus de 25 tonnes de matières résiduelles des sites d'enfouissement où des équipes vertes étaient présentes et remis près de 24 000 $ aux équipes de bénévoles pour leurs projets.

«Nous visons à remettre environ 16 000 $ aux organismes d'où sont proviennent nos bénévoles en 2016. Avec la nouvelle politique de gestion des matières résiduelles, nous voulons toucher l'ensemble du territoire. Les équipements que nous avons permettent de rejoindre l'ensemble des localités qui n'avaient pas la capacité financière et technique d'offrir des événements écoresponsables. Nous espérons atteindre 45 à 50 événements cette année», soutient M. Morency.

FEVE offre la location d'équipements, des îlots de récupération et des stations d'eau, une équipe verte responsable de la sensibilisation des participants et du tri des matières résiduelles, ainsi qu'un service de consultation à la carte pour accompagner les gestionnaires d'événements vers l'écoresponsabilité.

«Il y a des demandes à l'extérieur de la région. Mias nous voulons d'abord desservir les événements en Estrie», indique M. Morency.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer