40 000 $ pour la lutte à l'homophobie

Jinny Maihot, directrice générale de la CDC du... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Jinny Maihot, directrice générale de la CDC du Haut-Saint-François, Pierre McCann, directeur général du GRIS Estrie, Karine Vallière, députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse et  Line Gendron, coordonnatrice de la maison des jeunes de Coaticook et Myriam Pelletier-Gilbert présidente du GRIS Estrie

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Dans le cadre de la journée internationale contre l'homophobie de demain, la députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, Karine Vallières, a annoncé le soutien financier octroyé à trois organismes de l'Estrie dans le cadre du programme de Lutte contre l'homophobie.

C'est près de 40 000 $ en subvention qui ont été remis aujourd'hui par Mme Vallières qui représentait la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec, Stéphanie Vallée.

Cet argent servira à financer des projets de l'Estrie mis en place par le GRIS Estrie,  par le CDC du Haut-Saint-François et par la Maison des jeunes de Coaticook. Les trois projets visent à la sensibilisation de la population de tous âges à la lutte contre l'homophobie dans leur milieu.

Il est important de souligner que des 20 projets retenus partout au Québec, trois sont estriens.

«  On est vraiment une région très proactive », affirme la députée de Richmond en soulignant qu'elle est fière de ces organismes qui travaillent à transmettre des valeurs de sensibilisation, d'ouverture et d'inclusion à la population estrienne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer