La recherche en sciences infirmières récompensée

Dans le cadre de la Soirée Florence 2016,... (Photo fournie)

Agrandir

Dans le cadre de la Soirée Florence 2016, huit prix ont été décernés à des infirmières ayant contribué à l'avancement de leur profession. Parmi les lauréates, Nicole Dubuc, professeure titulaire de l'École des sciences infirmières de l'Université de Sherbrooke et directrice scientifique du Centre de recherche sur le vieillissement, a reçu le prix de la Recherche en sciences infirmières.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Charlotte R. Castilloux</p>
Charlotte R. Castilloux

Journaliste stagiaire

La Tribune

(Sherbrooke) L'Ordre des infirmiers et infirmières du Québec récompensait récemment ses membres à l'occasion de la Soirée Florence destinée à souligner la contribution à l'expertise infirmière dans tous les secteurs d'activités.

« La Soirée Florence nous offre la possibilité de saluer le travail, l'implication, le courage, la détermination et l'engagement des membres de notre profession qui contribuent de manière active et exceptionnelle à façonner les soins de l'avenir », souligne Lucie Tremblay, la présidente de l'OIIQ.

Au cours de cette soirée, huit prix ont été décernés à des infirmières s'étant démarquées dans divers volets de la profession, dont la recherche en sciences infirmières. La lauréate de cette catégorie, Nicole Dubuc, professeure titulaire de l'École des sciences infirmières de l'Université de Sherbrooke, a été récompensée pour son travail à la direction du Centre de recherche sur le vieillissement (CDRV). Le CDRV mène actuellement des travaux visant à améliorer le vieillissement de la population en l'invitant à mener une vie active et en santé.

En plus de souligner l'excellence infirmière, la Soirée Florence a permis d'amasser plus de 120 000 $ pour la Fondation de l'OIIQ dans le cadre de don programme de subvention Pour mieux soigner. Cette subvention alloue une aide aux différents projets innovateurs des infirmiers et infirmières du Québec. Le montant récolté lors de l'édition 2016 de la Soirée Florence sera dédié, entre autres, au CIUSSS de la Capitale-Nationale, pour son projet HoPE, qui vise à améliorer l'accès des jeunes aux soins de santé mentale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer