Il lance un couteau vers une voiture roulant sur la 20

Un individu a lancé un couteau vers une... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Un individu a lancé un couteau vers une voiture au hasard, passant bien près de blesser ses occupants.

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Notre-Dame-du-Bon-Conseil) Un homme et sa fille ont eu la peur de leur vie, mardi en fin de soirée, lorsqu'un piéton a lancé un couteau de type militaire dans leur pare-brise alors qu'ils circulaient sur l'autoroute 20, en direction ouest, à la hauteur de Notre-Dame-du-Bon-Conseil.

Vers 23h, les victimes circulaient à une vitesse de croisière de 110 km/h lorsqu'ils ont aperçu un individu marchant sur le terre-plein de l'autoroute. Ils n'ont pas eu le temps de se remettre de leur surprise de voir un marcheur à cet endroit que leur pare-brise volait en éclats.

Le conducteur a immobilisé rapidement sa voiture et s'est assuré que sa passagère était indemne, puis a aperçu un morceau de couteau, dont la lame faisait environ 25 centimètres, dans l'habitacle, entre les deux occupants. L'arme s'est sectionnée en deux sous la force de l'impact. Le couteau avait laissé une marque bien évidente sur le pare-brise avant de passer à travers.

Sous le choc, l'automobiliste a communiqué avec les services d'urgence. Le conducteur et sa passagère ont été évalués par les ambulanciers, mais s'en tirent avec plus de peur que de mal. Les policiers ont, pour leur part, demandé l'intervention d'un maître-chien pour ratisser le secteur et tenter de localiser le suspect. Le flair du chien les a conduits au Motel 4 saisons, en bordure de l'autoroute, à quelques centaines de mètres de la scène de crime.

Puisque l'hôtel ne comptait que quelques occupants, les policiers ont procédé à une courte enquête afin de localiser le suspect. Des preuves reliant l'individu à son geste et la brève description que possédaient les policiers leur ont permis d'intercepter un individu qui n'a offert aucune résistance à de son arrestation. L'individu a été conduit au poste de la MRC de Drummond où il a été interrogé au cours de la nuit.

Le suspect pourrait faire face à des accusations d'agression armée pour son geste. Les deux victimes ont repris le chemin vers Montréal à l'aide de proches venus à leur rencontre. Leur véhicule a été remorqué, ne pouvant évidemment plus circuler avec un pare-brise éclaté.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer