Exclusif

L'Hôtel Le Président ferme son restaurant

Les 24 employés de la cuisine de l'Hôtel... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Les 24 employés de la cuisine de l'Hôtel Le Président ont été avisés vendredi dernier que l'établissement mettrait fin définitivement à ses services de restauration, de banquets et de buffet de type « américain » à compter du 30 juin, supprimant du même coup leur emploi.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) À moins d'un revirement inattendu, une vingtaine d'employés de l'Hôtel Le Président seront mis à pied le mois prochain, puisque l'établissement a choisi de fermer son restaurant.

Les 24 employés de la cuisine ont été avisés vendredi dernier que l'Hôtel mettait fin définitivement à ses services de restauration, de banquets et de buffet de type « américain » à compter du 30 juin, supprimant du même coup leur emploi.

Des employés qui ont requis l'anonymat ont mentionné à La Tribune qu'il « s'agit d'une surprise pour tout le monde », puisque rien ne laissait présager une telle décision. Aucune explication n'a d'ailleurs été fournie par le directeur de l'établissement, Éric Faust, lorsqu'il a rencontré les employés concernés vendredi.

Les Teamsters, le syndicat chargé de représenter les employés de l'hôtel, semblaient également choqués de la façon de faire de l'employeur.

« Normalement, ce genre d'annonce là se fait aussi au représentant syndical et on a plutôt demandé aux travailleurs de lui passer le message eux-mêmes. S'il utilise la fermeture de la cuisine comme tactique de négociation, c'est franchement odieux. Ça crée beaucoup de déception et de consternation chez les travailleurs », a déploré le porte-parole syndical Stéphane Lacroix.

La convention collective des quelque 60 travailleurs de l'Hôtel Le Président est échue depuis novembre 2015. Les Teamsters souhaitent que le salaire de ses membres soit augmenté « pour rattraper l'écart salarial avec les travailleurs de l'industrie hôtelière de la région. »

« C'est tout ce qu'on demande, indique M. Lacroix. Je ne peux pas donner le chiffre, mais les employés sont payés entre 12 $ et 14 $ de l'heure et nos demandes n'ont rien d'irraisonnable. On représente une dizaine de milliers de travailleurs dans cette industrie et on connaît la réalité des hôtels. On comprend comment la game fonctionne et quelles sont les marges de profit. Si nos demandes mettent l'Hôtel Le Président en danger, alors on va se questionner beaucoup. »

« Avec l'ouverture éventuelle de l'Hôtel Le Gouverneur, on croit qu'il se tire une belle balle dans le pied, renchérit M. Lacroix. On ne demande pas mieux que de négocier et de discuter avec lui, mais encore faut-il qu'il nous rencontre pour discuter avec nous. »

Le syndicat des Teamsters représente 125 000 membres au Canada dans tous les corps de métiers, dont plus de 10 000 de l'industrie hôtelière au Canada et aux États-Unis. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affiliée, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord. Convié à plusieurs rencontres par les Teamsters, Éric Faust aurait constamment ignoré leurs demandes. Rien pour aider à résoudre le problème, au dire de M. Lacroix. Le Syndicat s'est donc tourné vers un conciliateur pour dénouer l'impasse au cours des prochaines semaines.

« La planification des rencontres avec l'employeur a été extrêmement difficile, tant et si bien qu'on a été obligé d'aller en conciliation pour que le dossier avance. Trois rencontres auront lieu d'ici 21 jours et on y sera de bonne foi et avec à l'esprit qu'on est là pour régler la situation. On espère que l'employeur se présentera aussi pour qu'on puisse trouver un compromis acceptable de part et d'autre, pour le bien de l'Hôtel et celui des travailleurs. Mais si on nous met un couteau sur la gorge, on risque de durcir notre position », résume Stéphane Lacroix.

Éric Faust n'a pas retourné les appels de La Tribune en fin de semaine.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer