Badawi: Dusseault soulève les contradictions d'Ottawa (vidéo)

Pierre-Luc Dusseault... (Capture d'écran Youtube)

Agrandir

Pierre-Luc Dusseault

Capture d'écran Youtube

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Profitant de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le député de Sherbrooke Pierre-Luc Dusseault a interpelé le gouvernement libéral sur ses actions afin de faire libérer le blogueur Raïf Badawi, incarcéré en Arabie saoudite.

Mardi à Ottawa, le député du NPD a souligné la détermination et le courage de Ensaf Haidar, l'épouse du blogueur emprisonné pour avoir tenu des propos jugés offensants par le gouvernement de Ryad.

«Il est déplorable de constater que le gouvernement est plus rapide pour faire approuver des transactions avec l'Arabie saoudite que de se tenir debout pour faire respecter les droits de la personne», a soutenu M. Dusseault à la Chambre des communes.

«Au nom de la liberté d'expression et des droits fondamentaux qui guident notre pays, il est du devoir du premier ministre et de ce gouvernement de réclamer la libération de M. Badawi afin qu'il puisse retrouver sa famille ici au Canada», a conclu le député de Sherbrooke.

C'est Stéphane Dion ministre des Affaires étrangères du Canada, qui a pris la parole pour lui répondre. Ce dernier a affirmé que le gouvernement de Justin Trudeau remuait «ciel et terre» pour faire libérer M, Badawi.

«C'est ce que nous voulons. M. Badawi n'a rien fait de mal», a-t-il lancé.

«Dans l'objectif d'y réussir, je ne donnerai pas d'information supplémentaire.»

Cette autre sortie de Pierre-Luc Dusseault concernant le cas Raïf Badawi survient alors que le gouvernement fédéral a donné son feu vert à la vente de blindés à l'Arabie saoudite.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer