L'hôtellerie de l'Estrie réserve une chambre pour les familles

Comptant essentiellement sur les montants reçus des quelque... (Spectre média, Julien Chamberland)

Agrandir

Comptant essentiellement sur les montants reçus des quelque 3500 nuitées qu'elle offre annuellement au sein de l'une des ses 16 chambres pour maintenir ses opérations, l'Hôtellerie de l'Estrie n'aurait pas pu aller de l'avant avec son projet sans l'apport des Chevaliers de Colomb d'Ascot Corner, local 11 929, qui lui ont remis 3000 $ dimanche. La directrice de l'Hôtellerie, Myriam Beaulé, a reçu le chèque des mains du grand chevalier, Bertrand Ash.

Spectre média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Après avoir dédié l'une de ses chambres aux patients de 15 à 35 ans, l'Hôtellerie du CHUS de Fleurimont, de la Fédération québécoise du cancer, aménagera au cours des prochaines semaines une chambre réservée aux familles dont un membre est atteint de cancer.

« L'objectif, c'est de faciliter la vie des gens qui sont atteints, de ne pas séparer les familles, explique la directrice de l'Hôtellerie de l'Estrie, Myriam Beaulé. On va aménager une chambre avec une table à langer, des jouets, un bain pour bébé et autres de façon à ce que la famille puisse être ensemble, même lorsqu'un papa ou une maman veut venir accompagné d'un enfant. »

« Ça n'enlève pas que la famille doit être autonome, précise-t-elle. Si papa ou maman vient accompagné d'un enfant, ils doivent être en mesure de s'occuper de l'enfant, car ça doit demeurer un milieu paisible, puisque ce sont des gens qui sont malades qui sont à l'Hôtellerie.

Comptant essentiellement sur les montants reçus des quelque 3500 nuitées qu'elle offre annuellement au sein de l'une des ses 16 chambres pour maintenir ses opérations, l'Hôtellerie de l'Estrie n'aurait pas pu aller de l'avant avec son projet sans l'apport des Chevaliers de Colomb d'Ascot Corner, local 11 929, qui lui ont remis 3000 $ dimanche. L'Hôtellerie loue ses chambres à un prix modique de 28 dollars la nuit, incluant trois repas.

« Nous sommes très heureux, parce que cette chambre, c'est un rêve qu'on caresse depuis un bout de temps et tout l'argent des Chevaliers servira strictement à l'aménager. C'est tout un geste de solidarité de leur part envers les familles des Cantons-de-l'Est pour les soutenir lorsqu'ils font face à la maladie. Il s'agit d'un projet unique et nous sommes plus que contents. C'était quelque chose qui nous était demandé depuis longtemps », soutient Mme Beaulé.

« Mon fils a été atteint du cancer et j'ai perdu ma femme alors qu'elle n'était âgée que de 54 ans. Tout le monde est touché par le cancer. C'est une grande cause à appuyer et nous continuerons de la soutenir. Ç'a été unanime chez les Chevaliers de Colomb. Notre mission c'est d'aider directement les gens et c'est ce qu'on fait », résume le grand chevalier du 11929, Bertrand Ash.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer