Une lourde peine pour deux épisodes de voies de fait graves

L'accusé a mis «K.O.» deux hommes au centre-ville... (Archives, La Tribune)

Agrandir

L'accusé a mis «K.O.» deux hommes au centre-ville de Sherbrooke en l'espace de quelques semaines l'été dernier.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Détenu depuis août 2015, Ricky Davidson vient d'être condamné à une peine de 54 mois de prison.

En raison d'une décision récente de la Cour suprême du Canada, Davidson, malgré ses nombreux antécédents judiciaires, se voit créditer sa détention provisoire à temps et demi.

La juge Claire Desgens de la Cour du Québec l'a condamné, jeudi, au palais de justice de Sherbrooke à passer encore 40 mois et demi derrière les barreaux à la suite d'une suggestion commune de l'avocat de la défense Me Michel Dussault et de la procureure aux poursuites criminelles Me Laïla Belgharras.

Ricky Davidson a mis «K.O.» deux hommes au centre-ville de Sherbrooke en l'espace de quelques semaines l'été dernier.

Davidson a reconnu sa culpabilité à des accusations de vol qualifié, voies de fait graves et bris de probation.

L'événement le plus récent s'est déroulé au début août sur la rue Wellington Sud.

À la sortie des bars, lors d'une altercation avec un autre groupe d'individus, Davidson a frappé un homme de 18 ans au visage. D'un seul coup de poing, il lui a infligé d'importantes blessures. La victime avait subi une commotion cérébrale importante.

Plus tôt à l'été 2015, Davidson s'était attaqué à un autre homme sur la ruelle Therrien au centre-ville de Sherbrooke.

La victime avait encore été mise «K.O.» d'un seul coup de poing. Les deux autres individus qui l'accompagnaient lui avaient infligé des coups de pied.

Les suspects avaient profité de la situation pour dépouiller la victime de son porte-feuille, son argent et ses cartes de crédit notamment.

Philippe Raîche-Fortier, qui avait été arrêté dans cette affaire, a été condamné à 54 mois de prison à la mi-avril. Il avait aussi plaidé coupable à une affaire de braquage de domicile en plus de cette affaire de voies de fait.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer