CIUSSS : la CAQ refuse une hausse des tarifs de stationnement

La Coalition avenir Québec (CAQ) espère que la... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La Coalition avenir Québec (CAQ) espère que la période de réflexion d'un an que se donne le CIUSSS de l'Estrie-CHUS pour réfléchir à ses stationnements ne débouchera pas sur une majoration des tarifs.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Coalition avenir Québec (CAQ) espère que la période de réflexion d'un an que se donne le CIUSSS de l'Estrie-CHUS pour réfléchir à ses stationnements ne débouchera pas sur une majoration des tarifs.

François Paradis... (Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

François Paradis

Archives La Presse

Le député François Paradis, porte-parole en matière de Santé pour la CAQ, réclame une politique claire sur la tarification des stationnements des institutions de la part du ministre Gaétan Barrette.

« Je n'ai pas pu le lire, mais M. Barrette me l'a montrée lors d'une séance d'étude sur les crédits en santé », raconte M. Paradis.

« Il s'apprête à faire parvenir une orientation ministérielle au sujet de la tarification aux différentes institutions de santé de la province. »

Rappelons que le CIUSSS de l'Estrie-CHUS cherche une formule pour la tarification de ses nombreux terrains de stationnement. Un comité doit rendre un rapport en avril 2017.

Le statu quo demeure en ce qui concerne les tarifs ou la gratuité des stationnements de l'institution de santé unifiée.

La CAQ réclame que les deux premières heures de stationnement des centres de santé soient gratuites. « Il ne faut pas que le gouvernement fouille dans les poches de personnes qui sont captives », revient le député de Lévis.

« On ne va pas à l'hôpital par plaisir. Surtout quand on connaît les délais d'attente dans les hôpitaux. »

La deuxième opposition à l'Assemblée nationale espère que les tarifs ne dépasseront pas 10 $ au total par jour. M. Paradis donne l'exemple du stationnement du CUSM où on charge 25 $ par jour.

« Il faut comprendre que le consommateur en a plein son casque, lance-t-il. Il ne faudrait pas uniformiser les tarifs à la hausse SVP. »

« À la demande de la CAQ, des milliers de personnes ont écrit au ministre pour lui dire comment les tarifs de stationnement des hôpitaux les affectent. »

François Paradis ajoute qu'il a eu vent que des gens ne se présentent pas à des rendez-vous chez le médecin pour ne pas payer les coûts du stationnement à l'hôpital. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer