Quarante iPod pour raviver les souvenirs

Édith Séguin, responsable du programme Music & Memory... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Édith Séguin, responsable du programme Music & Memory de la Société d'Alzheimer de l'Estrie (SAE), Lise Gagnon, neuropsychologue, professeure et chercheure à l'Université de Sherbrooke, ainsi que Franois Poirier¸ vice-président de la SAE, ont dévoilé l'application du programme dont pourront bénéficier 40 personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer de Sherbrooke ont maintenant accès au programme Music & Memory, lancé à New York en 2008, et qui a démontré scientifiquement que l'écoute de la musique peut améliorer de façon significative leur qualité de vie.

La Société Alzheimer de l'Estrie (SAE) a annoncé mercredi qu'elle dispose maintenant de 40 iPod qu'elle entend programmer et distribuer à autant de personnes sur son territoire afin que celles-ci puissent bénéficier des bienfaits du programme qui a déjà fait ses preuves dans plusieurs pays à travers le monde.

Music & Memory permet, grâce à des listes de pièces musicales personnalisées, de recréer les souvenirs des personnes atteintes. Depuis la mise en ligne de la vidéo « Alive Inside » sur You Tube, le phénomène a connu un essor spectaculaire avec plus de 11 millions de visionnements.

Les résultats obtenus par Dan Cohen, un travailleur social new-yorkais, a amené de nombreux chercheurs à s'intéresser au phénomène. Ce fut le cas de la neuropsychologue Lise Gagnon, professeure et chercheure à l'Université de Sherbrooke. Selon elle, les recherches scientifiques sont maintenant en mesure d'expliquer pourquoi les personnes atteintes d'alzheimer réagissent si spontanément à l'écoute de la musique.

« Ce que les recherches démontrent, c'est que la maladie d'Alzheimer semble épargner la capacité des personnes atteintes à percevoir et à tirer du plaisir de la musique. Et les recherches s'intéressent de plus en plus aussi à démontrer de manière objective les bienfaits qu'apporte l'écoute musicale par les personnes atteintes, mais également pour les proches aidants, puisque les proches aidants de personnes encore à domicile ou en institution vont indirectement bénéficier d'un bien-être accru chez les patients atteints de la maladie. »

De nombreuses études ont ainsi démontré que la musique agit comme un puissant stimulant pour le cerveau, non seulement chez les personnes atteintes d'alzheimer, mais aussi de maladies connexes à celle-ci. Ainsi, en plus de stimuler les fonctions cognitives du cerveau, la musique diminuerait l'agitation, l'anxiété et améliorerait la sociabilité des patients.

La responsable du programme à la Société Alzheimer de l'Estrie, Édith Séguin, a indiqué que le programme permettra, dans un premier temps, à 40 personnes de la MRC de Sherbrooke de bénéficier d'un suivi personnalisé à domicile.

Pour être admissible, le patient doit vivre à domicile et avoir reçu un diagnostic de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée. Le proche aidant doit être membre de la SAE au coût de 25 $ par année et accepter de collaborer au suivi effectué par la conseillère de l'organisme.

Collecte

Pendant ce temps, la SAE mettra à la disposition des commerçants et des employeurs de l'Estrie des boîtes de récupération d'iPod usagés qui lui permettront d'étendre le programme aux quatre coins de l'Estrie. On estime à 5000 le nombre de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer en Estrie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer