Une survivante de 9 ans porte-parole du Défi têtes rasées

À 9 ans, Naomy Péloquin agira comme porte-parole... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

À 9 ans, Naomy Péloquin agira comme porte-parole de Leucan Estrie dans le cadre du Défi têtes rasées. Elle pose ici en compagnie de la chargée de projets, Sara-Maude Parr-Boucher, et d'Ariane Lauzon, qui relèvera le Défi à l'occasion de son bal des finissants, le 23 juin.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) C'est à une jeune survivante du cancer, Naomy Péloquin, âgée de 9 ans, que Leucan Estrie a confié cette année le rôle de porte-parole du Défi têtes rasées au profit des enfants atteints de cancer et de leur famille.

L'an dernier, la jeune Sherbrookoise a appris qu'on lui avait détecté un ostéosarcome au fémur. Cette forme de cancer l'a obligée à subir une chirurgie et à recevoir 24 traitements de chimiothérapie à l'hôpital Sainte-Justine de Montréal. Maintenant en rémission, elle a accepté d'être porte-parole régionale afin de témoigner des soins et des attentions reçus durant cette épreuve.

« Pendant tout le temps de son traitement, a indiqué sa mère, Claudie Péloquin, Naomy a pu compter sur les services d'un art-thérapeute et d'une massothérapeute, ce qui lui a permis de se changer les idées et de rester forte jusqu'au bout. » Une visite au Centre Bell afin d'assister à un match du Canadien et de rencontrer P.K. Subban ainsi que Youppi ont aussi fait partie de sa thérapie.

Encore cette année, le Défi têtes rasées de Leucan fait appel à la générosité et au sens de l'initiative des participants afin d'amasser des fonds.

Élève en 5e secondaire, Ariane Lauzon a décidé de faire sa part en tenant un Défi têtes rasées le jour même de son bal des finissants, le 23 juin, afin de sensibiliser ses collègues de classe à la réalité des enfants atteints de cancer. « Avoir le cancer quand on est un enfant, ça prend beaucoup de force et de courage. Je me trouve chanceuse de ne pas avoir de maladie, d'être en santé et de pouvoir faire tout ce que je veux dans la vie », a-t-elle témoigné avec émotion lors de la conférence de presse visant à lancer la campagne de financement 2016.

Cette année, Leucan Estrie s'est fixé comme objectif de dépasser les 315 000 $ amassés l'an dernier, a indiqué la chargée de projets Sara-Maude Parr-Boucher.

Plusieurs sites de rasage seront organisés afin de permettre au public de relever le Défi. Parmi ceux-ci, le Carrefour de l'Estrie tiendra le sien le 12 juin, les Garleries Orford de Magog le 3 juillet, le Centre Sherbrooke (ancienne Place Belvédère) le 10 juillet et le site de la Traversée international du Lac-Mégantic le 14 août.

Les pompiers de Saint-Denis-de-Brompton, qui avait battu le record régional en amassant 14 000 $ l'an dernier, récidivent cette année en tenant leur Défi le 11 juin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer