Orford Express: Magog tente de calmer les inquiétudes

La voie d'évitement pour le train touristique Orford... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La voie d'évitement pour le train touristique Orford Express doit être aménagée près de la pointe Merry à Magog.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) La construction d'une nouvelle voie d'évitement à l'usage du train touristique Orford Express, près de la pointe Merry, a fait naître des craintes chez certains citoyens. La mairesse de Magog, Vicki May Hamm, croit cependant que la cohabitation train-population ne devrait pas causer beaucoup de problèmes une fois l'infrastructure construite.

Habitant non loin de la pointe Merry, François Théroux a rappelé que des citoyens avaient rapidement manifesté leur désaccord quand la Ville de Magog a voulu permettre la construction d'une nouvelle voie d'évitement dans le secteur de la rue Saint-Luc.

«Si le train n'était pas acceptable dans un quartier résidentiel, près du garage municipal, pourquoi le serait-il à l'endroit qui a été retenu cette fois-ci?», a demandé M. Théroux vers la fin de l'assemblée publique du conseil municipal de Magog tenue lundi.

Ce citoyen a aussi soumis certains faits historiques pour tenter de démontrer que les élus magogois faisaient peut-être fausse route dans ce dossier. «Vous allez autoriser la reconstruction d'une voie ferrée qui a été enlevée il y a 50 ans, à l'époque où on a décidé de transformer le bord du lac Memphrémagog en un secteur touristique», a-t-il déploré.

Un autre citoyen, Normand Beaudoin, a pour sa part rappelé que, au fil des ans, les activités de l'Orford express ont fait vivre divers désagréments aux gens habitant en périphérie de la pointe Merry.

Mairesse de Magog, Vicki May Hamm a notamment fait valoir que la Ville de Magog avait des pouvoirs limités dans ce dossier. «Mais le conseiller Jean-Guy

Gingras a travaillé pour s'assurer que tous les irritants, dont la boucane et le bruit, seraient réglés», a-t-elle mentionné lundi soir.

Mme Hamm a souligné que l'Orford Express sera doté d'une nouvelle locomotive cette année, ce qui devrait faire disparaître une partie des désagréments. «Le lieu de stationnement sera aussi différent», a-t-elle ajouté.

Ayant lui-même eu des discussions avec les dirigeants de l'Orford express, le conseiller municipal Jean-Guy Gingras s'est aussi fait rassurant en expliquant de manière détaillée les mesures prises pour contrer les problèmes identifiés.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer