• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > «L'infirmière des bébés» obtient des éloges, mais pas d'argent des dragons 

«L'infirmière des bébés» obtient des éloges, mais pas d'argent des dragons

Marie Fortier...

Agrandir

Marie Fortier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Même si elle a bien défendu son projet, l'infirmière sherbrookoise Marie Fortier n'a pas pu convaincre les investisseurs de l'émission Dans l'oeil du dragon d'embarquer dans son projet.

« L'infirmière des bébés » souhaitait obtenir 125 000 $ pour 20 pour cent de son entreprise Mes cours prénataux. Marie Fortier, infirmière en périnatalité, a fondé une plateforme web consacrée à l'accompagnement professionnel en soins prénatals.

Lundi soir, Mme Fortier a expliqué les avantages de son site web devant les dragons Serge Beauchemin, Gilbert Rozon, Mitch Garber, Martin-Luc Archambault et Danièle Henkel. Elle s'est même autoproclamée « La Ricardo des bébés »!

Rappelons que « L'infirmière des bébés » s'est fait connaître depuis deux ans et demi en offrant des cours prénataux sur le web. Récemment, on apprenait qu'elle prenait le virage gratuit sur MarieFortier.com. Mme Fortier, comptant 28 années d'expérience en périnatalité, réalise son rêve de partager son expertise avec le plus grand nombre de familles de la francophonie.

Les dragons Henkel et Garber ont dit être enthousiasmés par son site, notamment par son caractère humanitaire, mais qu'ils ne voyaient pas comment ils pourraient y investir.

La semaine dernière, deux Estriens avaient réussi à séduire les dragons de Ici Radio-Canada. À seulement 17 ans, Julien Trudeau-Perron, de Val-Joli, a attiré leur attention avec son entreprise Thé Du Gouin. Pour qu'il puisse poursuivre ses études, on lui a offert un prêt de 10 000 $.

Pour sa part, Andrée-Anne Perreault, de Kingsey Falls, a aussi su séduire les investisseurs. La jeune femme originaire de Racine près de Valcourt a accepté l'offre de M. Beauchemin, soit ce qu'elle demandait en se présentant sur le plateau, 27 000 $ pour 15 pour cent de son entreprise Dahlia Wrap.

Sur Twitter

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer