La reine Elizabeth II demeure populaire au Canada, sauf au Québec

Le prince Charles et la reine Elizabeth II... (Photo PC)

Agrandir

Le prince Charles et la reine Elizabeth II

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Un sondage suggère que la majorité des Canadiens appuient le règne d'Elizabeth II comme reine du pays, mais que son fils, le prince Charles, suscite beaucoup moins d'enthousiasme. Comme c'est souvent le cas sur cette question, le Québec se distingue en s'opposant à toute figure monarchique, quelle qu'elle soit.

Selon le coup de sonde de la firme Angus Reid, à l'échelle du Canada, 64 pour cent des répondants disent appuyer la reine, qui aura 90 ans le 21 avril. Alors qu'on observe des pourcentages d'appuis à plus de 70 pour cent dans certaines provinces, dont la Saskatchewan, l'Ontario et le Manitoba, ils sont en chute libre au Québec, où seulement 42 pour cent des citoyens affirment soutenir la reine.

Or, peu importe la province, le règne potentiel du prince Charles ne déchaîne pas les passions. En moyenne, seulement 46 pour cent des Canadiens accueilleraient favorablement le fils de la reine Elizabeth. Au Québec, 67 pour cent des répondants s'y opposeraient carrément.

Une majorité imposante de Canadiens étaient plus enclins à apposer le qualificatif «respectée» à la reine, alors qu'une bonne partie perçoivent le prince Charles comme étant «ennuyant».

Le fils du prince Charles et de la défunte princesse Diana, le prince William, semble être plus populaire que son père. Le prince de 33 ans aurait l'appui d'une bonne majorité de Canadiens - sauf au Québec, où il recueillerait le soutien de 43 pour cent des citoyens.

Quant à la possibilité de maintenir le système monarchique lui-même, les Canadiens demeurent plus divisés sur la question. Environ 42 pour cent d'entre eux prônent le statu quo, alors que 38 pour cent s'opposeraient à conserver ce système. Quelque 20 pour cent d'entre eux se sont dits indécis.

Gary Toffoli, directeur exécutif de l'organisation Canadian Royal Heritage Trust - qui a pour objectif de préserver la monarchie au pays - n'a pas été surpris par les résultats du sondage, notamment quant à la popularité du jeune prince William.

M. Toffoli s'attendait aussi à ce que la reine soit plus appréciée que le prince Charles. «La reine est notre souveraine depuis 64 ans, maintenant. (...) Chaque fils, peu importe la personnalité du prince Charles, souffrirait de cette comparaison. Je ne crois pas que cela reflète nécessairement comment ils (les Canadiens) se sentiraient par rapport à lui s'il devenait roi», a-t-il expliqué.

Selon Tom Freda, directeur du groupe Citoyens pour une république canadienne, le sondage permet de conclure qu'il est temps de tenir un débat parlementaire sur la possibilité de mettre fin à la monarchie.

En raison de l'âge avancé de la reine, il faudrait s'interroger sur cette question maintenant afin d'éviter d'en discuter lorsqu'elle sera sur son lit de mort, a-t-il souligné.

Les répondants du sondage font partie d'un panel en ligne du forum Angus Reid, regroupant 130 000 membres, qui sont payés 1 à 5 $ pour remplir les questionnaires. Selon Angus Reid, le forum est représentatif de chaque groupe démographique.

L'Association de la recherche et de l'intelligence marketing juge qu'il est impossible d'attribuer une marge d'erreur à un sondage réalisé en ligne puisque la méthode d'échantillonnage est non probabiliste.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer